COMPAREZ VOS OPTIONS DE PLACEMENTS REER, CELI, REEE ET+

Droits de cotisation, retour d’impôts optimaux, REER traditionnels et spécialisés.

Les Fonds distincts au Québec simplifiés – Garantie à l’échéance, au décès, produits offerts…

avantages fonds distincts
8 novembre 2019
8 novembre 2019,
 0

Avez-vous déjà entendu parler des fonds distincts ?

Si la réponse est non, c’est que vous n’avez probablement jamais eu affaire à une compagnie d’assurance vie. En effet, les assureurs au Québec se spécialisent dans la protection du patrimoine des particuliers via divers produits de couverture (assurance vie, maladies graves, invalidité, et plus encore), mais ils permettent également aux particuliers d’investir leur épargne via ce qu’on appelle des fonds distincts.

Pour vous résumer ça bien simplement, les fonds distincts sont en fait un peu l’équivalent des fonds communs de placement, mais offerts par les compagnies d’assurance. CEPENDANT, les fonds distincts ne fonctionnent pas de la même façon que les fonds communs, donc il est important de comprendre les nuances à faire !

Dans cet article, nous vous expliquons de manière simplifiée en quoi consiste un fonds distinct, et pourquoi ce peut être avantageux d’investir son argent via ce produit de placement au Québec.

fonds distincts quebec

 

 

Qu’est-ce qu’un fonds distinct et à quoi ça sert ?

Tout d’abord, un fonds distinct, aussi appelé sous sa vraie nomenclature comme étant un « contrat individuel à capital variable », est un véhicule de placement pour les particuliers qui est offert par les assureurs au Québec. Cependant, ce ne sont pas toutes les compagnies d’assurance qui offrent des fonds distincts.

Un fonds distinct fonctionne de la façon suivante : des investisseurs déposent leur épargne au sein de la compagnie d’assurance, et celle-ci va constituer des portefeuilles variant selon le risque et les objectifs de ses investisseurs. Comme avec les fonds communs, vous avez le choix du type de placement que vous désirez faire, et le portefeuille diversifié dans lequel vous investissez est géré par un gestionnaire professionnel.

Jusqu’ici, ça fonctionne presque de la même manière qu’avec un fonds commun de placement. Cependant, au moment de la souscription du contrat, vous allez vous rendre compte qu’il existe une distinction importante et très intéressante.

Penchons-nous donc sur les différences qui existent entre un fonds distinct et un fonds commun de placement.

fonds distinct vs fonds communs

 

 

Quelle est la différence entre un fonds distinct et un fonds commun de placement ?


En règle générale, il y a 5 éléments qui distinguent les fonds distincts et les fonds communs de placement. Nous vous présentons en détail chaque différence ici-bas. Notez bien que normalement, les fonds distincts offrent des garanties qui réduisent les risques des placements, mais leurs frais de gestion sont plus élevés que les fonds communs.

comparaison fond distincts fonds communs

Garantie échéance

La première distinction à faire concerne ce qu’on appelle la garantie à l’échéance. Lorsqu’on investit dans un fonds distinct, le contrat a une échéance minimale de 10 ans normalement. Les contrats de fonds distinct vont alors prévoir une clause qu’on appelle « garantie à l’échéance » de 75-100%. Cela veut dire qu’à l’échéance du contrat, vous êtes assuré de récupérer au moins 75% ou 100% (dépendamment du contrat) de votre somme investie au départ, même si votre fonds a baissé. C’est donc une garantie qui vient diminuer le risque. La garantie à l’échéance la plus courante est de 75%. Donc, après 10 ans, si votre fonds a baissé à 6500$ et que vous aviez investi 10 000$, votre assureur vous versera 7 500$ puisque vous aviez une garantie à l’échéance de 75%. Intéressant, pas vrai ? C’est une sécurité de revenu supplémentaire que n’offrent pas les fonds communs de placement. Cependant, si vous retirez votre investissement avant l’échéance de 10 ans, vous ne pourrez pas profiter de la garantie.

 

Garantie au décès

Un deuxième élément clé à comprendre est la garantie au décès. Elle fonctionne sur la même logique que la garantie à l’échéance, mais la garantie au décès est plus souvent de 100%. Cela veut donc dire qu’à votre décès, si vous avez encore votre fonds distinct, l’assureur garantit qu’il versera au moins 100% de la somme investie. Donc, si vous aviez investi 10 000$ au départ et qu’à votre décès, votre fonds est descendu à 7 000$, l’assureur va verser 10 000$ à votre succession ou à votre bénéficiaire désigné. La garantie au décès est donc très intéressante dans une perspective d’optimisation successorale. Les garanties à l’échéance et au décès s’expriment normalement sous la forme suivante dans un contrat : (75-100). Le premier nombre est le pourcentage de garantie à l’échéance, et le deuxième le pourcentage de garantie au décès.

 

Cristallisation

Un autre élément extrêmement intéressant des fonds distincts est le concept de cristallisation. Pour comprendre en quoi ça consiste, imaginons que vous investissez 10 000$ dans un fonds distinct avec une échéance de 10 ans et une garantie à l’échéance/décès de 75-100. Au départ, vous avez donc une garantie à l’échéance de 7 500$ et au décès de 10 000$. Au bout de 5 ans, la valeur de votre fonds distinct a monté énormément et vaut désormais 20 000$. Avec les fonds distincts, vous pouvez alors faire ce qu’on appelle de la cristallisation. Vous allez signaler à votre assureur que vous désirez cristalliser votre contrat, c’est-à-dire le réinitialiser à la nouvelle date. L’assureur va donc geler votre nouvelle valeur de portefeuille et va recalculer vos nouvelles garanties. Ici, votre garantie à l’échéance aura doublé et sera de 15 000$, et votre garantie au décès sera de 20 000$. Donc, en cas de décès, vous aurez la nouvelle valeur capitalisée du contrat, même si la valeur du fonds chute par après. CEPENDANT, lorsque vous cristallisez, cela recommence l’échéance de votre contrat pour un autre terme de 10 ans. Donc, avant de pouvoir retirer votre argent, vous allez devoir attendre 10 années supplémentaires, en plus de celles qui ont suivi la cristallisation. Vous comprenez le principe ? Donc, oui, la cristallisation permet de geler ses gains, mais il faut souvent attendre encore longtemps avant de pouvoir y toucher. En principe, la cristallisation favorise principalement les gens qui misent sur la garantie au décès.

 

Insaisissabilité

Ensuite, les fonds distincts sont différents des fonds communs de placement par leur caractère insaisissable. En effet, dans le milieu de l’assurance vie, dépendamment de votre désignation de bénéficiaire (à tire irrévocable ou révocable), votre contrat de fonds communs peut être protégé contre les créanciers en cas de faillite ou de problèmes financiers. Les fonds distincts étant des produits d’assurance, vous profitez donc potentiellement d’un contrat avec clause d’insaisissabilité. Vous pouvez également désigner le bénéficiaire de votre choix dans votre contrat de fonds distinct. Les fonds communs n’offrent pas cette possibilité.

 

Frais de gestion

La dernière grosse différence qui existe entre les fonds distincts et les fonds communs concerne les frais de gestion. En effet, les frais de gestion (RFG ou ratio de frais de gestion) sont beaucoup plus élevés dans les fonds distincts que dans les fonds communs. Pourquoi ? Parce que les garanties dont vous bénéficiez, ce n’est pas gratuit ! Donc, vous payez plus cher pour votre contrat, mais d’un autre côté il est beaucoup moins risqué que les fonds communs. C’est à vous de voir si vous êtes prêt à payer plus cher pour des garanties supplémentaires.

 

 

Quels sont les avantages des fonds distincts ?

Passons maintenant aux avantages qu’offrent les fonds distincts aux investisseurs du Québec et au Canada. Nous vous fournissons une liste assez exhaustive ici-bas des principaux avantages qu’offrent les fonds distincts. Si vous désirez obtenir plus d’informations à propos de ce produit, vous pouvez remplir notre formulaire afin de parler gratuitement avec un conseiller professionnel partenaire ! Les avantages sont donc :

  • Garantie à l’échéance
  • Garantie au décès
  • Cristallisation et option de réinitialisation
  • Protection contre les créanciers et insaisissabilité
  • Possibilité de désigner un bénéficiaire et absence d’homologation
  • Avantage fiscal pour les pertes en capital
  • Vos placements sont protégés par Assuris contre la défaillance de l’assureur
  • Beaucoup de types de placements/fonds disponibles
  • Placement simple et facile à comprendre
  • Diversification de votre placement
  • Gestion de portefeuille professionnelle
  • Et plus encore !

avantages fonds distincts

 

 

Quels sont les inconvénients des fonds distincts ?

Tout n’est pas rose avec les fonds distincts cependant. Comme avec tous les types de placements, il y a des inconvénients. Nous vous en présentons quelques-uns ici-bas que vous devriez considérer avant de décider d’investir dans un fonds distinct. Vous devriez également toujours consulter un conseiller en sécurité financière avant de prendre une telle décision. Voici donc quelques inconvénients :

  • Placement avec un terme minimum de 10 ans pour profiter de la garantie à l’échéance
  • Frais de gestion (RFG) plus élevés que les fonds communs
  • Restrictions d’âge sur les dépôts
  • Trop de choix de fonds disponibles
  • Souvent des frais d’acquisition et frais permanents exigés

Comme vous pouvez le voir, les fonds distincts n’ont pas que des avantages, mais les inconvénients sont souvent compensés par les nombreux avantages, du moins, dans le cas de nombreux investisseurs. Pour savoir si vous devriez miser sur les fonds distincts ou les fonds communs, nous vous recommandons de consulter un conseiller financier, lequel pourra évaluer votre situation.

inconvenients fonds distincts

 

 

Qui est autorisé à vendre des fonds distincts au Canada ?

Au Canada, qui est autorisé à vendre des fonds distincts ?

Excellente question. En effet, les représentants en épargne collective qui vendent des fonds communs de placement ne peuvent pas vendre de fonds distincts SI ces derniers n’ont pas également leur permis de l’Autorité des marchés financiers (AMF) comme conseiller en sécurité financière.

Pour vendre des fonds distincts, il faut donc que votre conseiller ait fait son PQAP et qu’il détienne tous ses permis pour vendre des produits d’assurance vie, maladies et accidents.

Voici donc un résumé pour voir si quel conseiller peut vendre quel type de fonds :

Représentant en épargne collective : fonds communs de placement

Conseiller en sécurité financière : fonds distincts

Il est tout à fait possible, et même très courant qu’un conseiller détienne les deux titres et puisse vous vendre n’importe quel type de fonds.

Vous êtes intéressés par les fonds distincts et vous aimeriez en apprendre davantage pour potentiellement investir votre épargne dans ce produit ?

Vous êtes au bon endroit pour parler avec un conseiller !

conseiller fonds distincts

 

 

Vous désirez investir votre argent dans un fonds distinct ? Remplissez notre formulaire pour parler avec un conseiller partenaire !


Vous trouvez que les fonds distincts offrent de bonnes protections et qu’ils répondent à vos besoins et objectifs en matière de sécurité du capital et de croissance de revenus ?

Vous aimeriez en apprendre davantage et parler avec un conseiller pour découvrir le plein potentiel des fonds distincts ?

Vous êtes au meilleur endroit pour le faire !

Remplissez simplement notre formulaire 100% gratuit et sans engagement et nous vous mettrons en contact avec un conseiller partenaire, lequel s’occupera de vous rencontrer en personne ou par téléphone pour répondre à vos questions !

Aussi simple que ça ! Vous êtes prêt à passer à l’action et à faire fructifier votre capital tout en profitant de garanties intéressantes ?

Nos partenaires aussi ! Remplissez notre formulaire pour trouver le vôtre dès maintenant !

fonds distincts

 

Facebooktwitterpinterest

COMPAREZ VOS OPTIONS DE PLACEMENTS REER, CELI, REEE ET+

Droits de cotisation, retour d’impôts optimaux, REER traditionnels et spécialisés.