COMPAREZ 20+ ASSUREURS D’UN SEUL COUP POUR
VOTRE ASSURANCE VIE

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.

Voici une compilation des questions et réponses concernant l’assurance vie au Québec.
10 juin 2019
Catégorie Articles
10 juin 2019,
 0

Voici une compilation des questions et réponses concernant l’assurance vie au Québec.

TOUTES VOS RÉPONSES SUR UNE PAGE !

 

Il est vital un jour de prendre des précautions quant à la santé financière de votre famille et de faire vos plans de retraite.

À un moment, tout le monde décide de s’enquérir avec raison sur le produit de l’assurance vie.

Que ce soit pour gonfler votre héritage, maintenir le revenu familial à votre départ ou pour vous offrir une pension suffisante (pour conserver votre train de vie lorsque vous cessez de travailler), l’assurance vie comble bien des besoins.

Pourtant, ce domaine de l’assurance se modernise et se renouvelle de plus en plus vite.

Pour mieux comprendre ce produit, voici une liste des questions les plus demandées ainsi que leurs réponses.

 

Voici une méthode pour trouver une assurance vie facilement.
 COMMENT METTRE LA MAIN SUR UN PRODUIT EN ASSURANCE VIE SANS VOUS CASSER LA TÊTE ? 

Un de nos partenaires (tous des courtiers en assurances) vous offre son aide pour vous assister dans vos recherches.

Il suffit pour vous de REMPLIR GRATUITEMENT LE BREF FORMULAIRE situé tout au haut de cette page.

Vous y inscrivez vos besoins et vos exigences pour mieux orienter le professionnel dans son travail. Via cette formule et le travail d’un de nos partenaires, vous optez sur une comparaison entre plus de 20 assureurs du Québec.

Après avoir pris connaissance de vos critères envoyés, notre partenaire vous fera parvenir une proposition qui ne vous oblige en rien.

Décidez d’accepter, de refuser ou de demander plus de détails sur cette offre.

 

10 Questions et Réponses sur l’assurance vie au Québec : La foire aux questions !

Il existe une panoplie d’avantages (certains clairs et d’autres plus obscurs et méconnus) à recourir à l’assurance vie.

Cette solution d’épargne va combler des besoins différents selon l’individu et sa charge financière.

Quels objectifs à court, moyen et long terme avez-vous établis en famille :

  • Une possibilité d’amasser un fond de retraite ?
  • L’achat de votre maison de rêve ?
  • Le remboursement de l’endettement à la suite du décès d’un des parents ?
  • Un moyen de payer des frais médicaux ou médicamenteux advenant un problème de santé ?
  • Etc.

 

Sans tarder, sautons dans le vif du sujet et décortiquons les subtilités de l’assurance vie.

Liste rapide des questions

 

 

Découvrez ce qu’est une assurance vie au Québec.

Qu’est-ce qu’est une assurance vie ?

Définition de l’assurance vie

À la base, une assurance vie, c’est tout premièrement un produit qui permet à l’assuré de transmettre un montant à un ou des bénéficiaires après son décès. Cet assuré doit verser un certain nombre de primes d‘assurances pour remplir sa partie du contrat. Il est possible aussi de devenir soi-même bénéficiaire selon le type d’assurance vie.

On retrouve ces types communs de produits en assurance vie au Québec :

  • L’assurance vie temporaire, qui offre une indemnité généreuse au bénéficiaire au décès du titulaire de la police. Celle-ci est prédéfinie dans le temps et le versement des primes d’assurances ainsi que sa couverture disparaissent rendu à la date butoir, sauf s’il y a renouvellement du contrat. Bien souvent, au moment de ce renouvellement, une réévaluation de l’assurabilité de l’assuré bonifiera le coût de ses primes.
    • Tarif révisé et bonifié s’il y a des protections additionnelles.
    • Certains assureurs proposent l’assurance invalidité en complément.

 

  • L’assurance vie permanente, proposant une couverture plus élevée que l’assurance vie temporaire, et qui fixe à jamais le tarif dans le temps, reste le produit le plus connu dans le domaine. Bien des régimes proposent un rachat de la protection à la suite d’une période prédéterminée.
    • L’ajout d’avenants telles qu’une assurance pour les maladies graves, une assurance en cas d’accident ou de mutilation ou une assurance pour les soins de longue durée l’étoffe beaucoup.
    • Possibilité de partager la couverture conjointement.

 

  • L’assurance vie universelle, quant à elle, réunit une forme d’investissement à l’abri de l’impôt et une assurance vie permanente. Les régimes d’assurance vie universelle combinent souvent plusieurs avantages, mais ciblent particulièrement les individus qui cotisent déjà au maximum à leurs CELI, REER et REER.
    • Certaines compagnies d’assurances proposent un éventail très diversifié d’options de placements.

 

  • L’assurance vie sans examen médical, populaire auprès des personnes qui veulent se soustraire au questionnaire médical lors de leur demande initiale d’assurabilité, comporte l’avantage évident de garantir l’obtention d’une protection. Son émission instantanée plaît aux individus (60 ans et +, gens à la santé précaire) qui n’ont plus accès aux formules standards en assurance vie.
    • Ce produit va couvrir les obligations financières de l’assuré tels des frais d’obsèques.

 

Les caractéristiques de chaque forme d’assurance vie

Type d’assurance vie Coût des primes Montant d’assurance Terme Transformabilité Désavantages
Temporaire

$

Plus économique que les autres types d’assurance vie.

Le tarif est fixe pour la durée de votre entente.

  • 10 $ et +
  • Votre assurabilité fera varier le prix.
Sur demande. Ce choix revient à l’assuré.

  • Entre 10 000 $ et 1 000 000 $ selon les assureurs.
  • Bien pratique pour combler les lacunes d’une assurance vie collective

Durée limitée habituelle de :

✔10 ans

✔20 ans

✔40 ans

✔100 ans*

  • Cette flexibilité permet de couvrir des besoins passagers comme un prêt hypothécaire.

 

*Cette option s’apparente beaucoup à l’assurance vie permanente.

Oui, sauf pour certaines exceptions.

 

  • Contactez votre assureur pour la transformer en assurance vie permanente

Plus l’assuré vieillit et plus il paiera cher en primes.

Généralement, l’assurance vie temporaire disparaît à l’anniversaire de 85 ans peu importe la formule choisie.

  • Cette hausse s’effectue au renouvellement du contrat.
  • Attention! La détérioration de l’état de santé ou l’âge avancé peut empêcher le renouvellement.
Permanente

$$

Le tarif, établi lors de la demande initiale, perdure.

Les facteurs principaux qui déterminent le prix sont :

✔l’âge

✔la couverture,

✔la consommation de tabac

✔le sexe

✔l’emploi

 

  • 40 $ et +
La couverture comble tous les besoins de base :

✔Protection du patrimoine

✔Permet de verser un héritage à ses proches

✔ Rembourse les frais funéraires

✔Etc.

 

  • Entre 50 000 $ et 5 millions selon les compagnies d’assurances.
Habituellement, l’assuré paie toute sa vie ou jusqu’à un certain âge (65, 70, 75, 85, 90 ou 100 ans), selon le contrat de service.

 

  • La durée de paiement des primes dépend de l’assuré.
Bien souvent, les modifications apportées à cette assurance vie ne pénalisent pas l’assuré.

 

  • Possibilité de greffer des avenants en tout temps ou d’augmenter le capital assuré.
Plus dispendieuse que l’assurance vie temporaire.
Universelle $$$

Les primes sont plus dispendieuses que l’assurance vie temporaire et permanente mais une fraction du coût peut s’emmagasiner en épargne.

Grande flexibilité des fréquences de paiements.

 

  • 55 $ et +
  • Selon le rendement dans le fond d’épargne, l’assuré a le choix d’utiliser cette somme pour payer ses primes.
Ce produit offre un capital assuré très intéressant aux personnes voulant une assurance vie élevée.

Ce produit convient particulièrement aux gens ayant recouru à l’ensemble des moyens pour sauver sur l’impôt.

 

  • Dernièrement, au Canada, le Gouvernement a sapé sur l’efficacité de ce produit d’investissement.
Sans examen médical  

$$ – $$$

 

La variation de prix provient de trois facteurs :

✔ L’âge de l’assuré

✔Son utilisation du tabac

✔ Et son sexe

 

  • Il vaut mieux souscrire à ce produit sans tarder puisque l’âge a une incidence énorme sur son coût.

Puisque l’assureur ne s’informe pas de l’état de santé de son client, il s’attend à de hauts risques, reflétés par un montant d’assurance très bas.

Voici les couvertures offertes* sur le marché québécois pour l’assurance vie sans examen médical :

  • 5 000 $
  • 7 500 $
  • 10 000 $
  • 20 000 $
  • 25 000 $

 

*Cette somme se multiplie par 5 quand l’assuré perd la vie dans un accident avant ses 85 ans (ceci est offert par presque tous les assureurs).

Ce produit est parfois réservé aux gens âgés entre 50 et 75 ans. Non. Cette protection est le dernier recours à l’assurance vie pour les gens qui sont refusés pour des assurances plus standards.

 

Les conseils d’un professionnel (courtier en assurances, conseillers financiers, etc.) du monde de l’assurance s’avèrent primordiaux pour établir une planification successorale avantageuse et souple, laquelle s’adaptera à votre situation financière au cours des années.

 

Découvrez le principe de base de l’assurance vie.

 

Quel est le principe de l’assurance vie ?

Un individu et une compagnie d’assurances concluent une entente selon laquelle l’assuré paie des primes en assurance contre :

  • Un capital-décès d’un montant prédéterminé
  • D’autres avantages selon les cas : valeur de rachat, fonds d’investissement, des avenants (options additionnelles), etc.

Il est généralement conseillé de souscrire à une assurance vie le plus tôt possible afin de bénéficier de primes plus abordables. En effet, plus l’état de santé d’un individu dégénère, plus il accumule de mauvaises habitudes de vie, ou plus il vieillit, le prix fixé pour ses primes augmente. L’assurabilité future n’entre en jeu que s’il y a une durée déterminée à l’entente, comme dans le cas de l’assurance vie temporaire.

 

Mais comment fonctionne vraiment l’assurance vie ?

 

Comment fonctionne une assurance vie ?

Tout d’abord, vous devez signer un contrat avec un assureur (compagnie d’assurances) pour obtenir une assurance vie en passant habituellement par un intermédiaire : un courtier d’assurances, un conseiller financier ou un agent en assurances. Cette entente contractuelle prévoit vos obligations financières envers l’assureur : des versements mensuels ou annuels qui peuvent être fixes, évolutifs ou renouvelables au bout du terme négocié.

À votre décès, l’assureur verse l’indemnité libre d’impôt à vos bénéficiaires si vous respectez toujours les termes de votre entente (le paiement des primes).

Quelques régimes prévoient aussi le versement d’une somme (partielle ou complète) libérée de la couverture totale lorsque l’assuré atteint un âge prédéterminé.

 

Qui protège votre assurance vie au Québec si votre assureur fait faillite ?

 

Qui assure les assurances vie ?

Vous voilà dans de beaux draps ! Votre compagnie d’assurances a été rachetée, ou pire, a fait faillite. Qu’advient-il de votre police d’assurance vie ? Et bien, au Canada, il existe une société (à but non lucratif) nommée « Assuris » qui assure la pérennité de votre contrat en la transférant à un assureur en bonne santé financière. L’objectif de ce relogement est de préserver vos acquis sous une nouvelle bannière.

Heureusement, toutes les compagnies qui vendent de l’assurance vie sur le sol canadien doivent obligatoirement adhérer à Assuris.

Hésitant à faire confiance à un assureur ? Consultez auparavant la liste des membres actuels d’Assuris et ne vous faites pas rouler.

 

Est-ce que l’assurance vie est imposée ?

 

Quel impôt sur assurance vie ?

Toutes les sommes résultantes d’un versement d’une assurance vie (lié au décès du titulaire) sont non-imposables. Revenu Québec tire cette question au clair sur sa page traitant des revenus non imposables.

Par contre, si votre police comporte un volet épargne, vous remarquerez qu’une portion qui décroît votre taux de croissance se nomme « frais d’administrations ». Ce volet mystérieux comprend l’impôt sur le revenu de 15% qui s’applique sur les régimes appelés en général « assurance vie universelle ». La fiscalité de l’assurance vie mêle bien des gens. Ne tombez pas dans le panneau et informez-vous avant de souscrire à un produit quelconque.

 

Que veut dire bénéficiaire dans l monde de l’assurance vie ?

 

Qui est le bénéficiaire de l’assurance vie ?

La bénéficiaire d’une assurance vie représente une personne qui jouira de la ou les prestations associées à un contrat d’assurance. Ainsi, l’on peut dire que le ou les bénéficiaires mentionnés sur la police d’assurances recevra le capital assuré. À savoir : si aucun bénéficiaire n’est choisi, le montant ira à la succession de l’assuré.

Voici un exemple :

Steve a souscrit à une assurance vie temporaire d’une durée de 20 ans (de 100 000 $) tout en désignant sa conjointe Maryse comme bénéficiaire.

Il décède au cours de la période déterminée. Maryse verra alors la totalité du 100 000 $ lui être versée.

 

Afin de bien saisir les notions suivantes, il est important de différencier le titulaire de l’assuré d’un bénéficiaire.

Titulaire

Celui-ci représente le propriétaire de la police. Il paie les primes d’assurances pour la garder active. S’il le désire, il peut payer pour assurer quelqu’un d’autre (Cette situation se présente souvent quand des parents souscrivent leur enfant à une assurance vie).

Assuré

Cette personne bénéficie de la couverture mentionnée sur la police. À son décès, le capital décès sera versé.

Bénéficiaire

Deux types de bénéficiaires peuvent être indiqués sur un contrat d’assurance :

Le bénéficiaire révocable

Celui-ci pourra être changé sans son consentement par le titulaire de la police dans le futur.

Le bénéficiaire irrévocable

À l’opposé du bénéficiaire révocable, le bénéficiaire irrévocable doit obligatoirement accepter d’être ôté du contrat pour que le changement ait lieu.

 

Maintenant, si le bénéficiaire perd la vie avant celle de l’assuré, le remplaçant devient ou bien :

  • le titulaire lui-même,
  • la succession du titulaire
  • ou la succession de l’assuré.

Pour que cette éventualité ne se produise pas, l’assuré a le choix de nommer un bénéficiaire en sous-ordre, lequel prendra la place du précédent.

L’autre option pour éviter la confusion est de choisir un titulaire subrogé. Dans la situation où le détenteur (celui qui a signé le contrat) décède, cette personne attitrée prendra en charge le paiement des primes.

 

Que veut dire un rachat en assurance vie ?

 

C’est quoi un rachat d’assurance vie ?

Un rachat d’une police d’assurance vie signifie son annulation tout simplement. Cette option figure seulement aux produits d’assurance vie permanente et universelle. Au fil du temps, une certaine valeur apparaîtra sur votre relevé annuel. Plus les années passeront et plus ce montant augmentera. Cette valeur de rachat veut dire que votre assureur vous propose cette somme si vous décidez de vous débarrasser de votre contrat.

Notez que cela ne représente pas un cadeau, mais bien un moyen de se débarrasser de vous.

La meilleure comparaison, c’est le jeu télévisé « Le Banquier ». Plus vos chances d’emporter le gros lot sont en votre faveur, et plus le banquier (dans votre cas, l’assureur) est prêt à dépenser pour éviter de vous le verser.

D’un côté, vous obtiendrez probablement quelques milliers de dollars si vous rachetez votre police, mais de l’autre, votre capital assuré s’envolera en fumée. Dépendant de votre situation financière, ceci vaudra la chandelle ou non. Si vos dettes vous étouffent et que le rachat de votre police vous permet de respirer, songez-y. Cependant, un vulgaire 3 000 $ (plus ou moins) dans votre compte bancaire troqué contre 100 000 $ en héritage, est-ce que cela en vaut vraiment la peine ?

Avant de prendre une décision majeure concernant votre avenir financier, communiquez avec un spécialiste des finances : conseiller financier, planificateur financier, etc.

 

Votre assurance vie devrait être prise pour quelle durée ?

 

Quelle est la durée normale pour une assurance vie ?

Cette question mérite toute votre attention. Puisque les produits en assurance vie se sous-divisent en 3 grandes catégories, la réponse variera selon le type d’assurance et vos besoins financiers :

  • Si vous vous tournez vers l’assurance vie temporaire, la formule a davantage un attrait provisoire pour la plupart des cas. Habituellement, la fonction de l’assurance vie temporaire est de couvrir vos dettes durant un laps de temps déterminé. Ces durées sont monnaie courante chez les assureurs du Québec : 10, 15, 20, 25, 30, 35 et 40 ans. Avant de signer un contrat de ce type, listez vos engagements financiers et leurs termes. La réévaluation de vos besoins au bout de l’échéance vous donne une méthode de bien contrôler vos finances.

Par exemple, voyons un cas fictif. Additionnons tout d’abord vos besoins en assurance vie :

  • Il reste 25 ans sur votre prêt hypothécaire (174 000 $),
  • 10 ans pour rembourser votre marge de crédit (10 000 $),
  • 7 ans sur votre prêt automobile (21 000 $) et
  • environ 10 000 $ pour payer vos funérailles.

Si, comme dans cet exemple, votre endettement totalise 215 000 $, une assurance temporaire de 250 000 $ sur une période de 10 ans devrait suffire. Au bout de 10 ans, lorsque votre marge de crédit et votre prêt automobile disparaitront, une révision de votre état financier (s’il n’y a pas d’autres changements) suggérerait d’opter pour une assurance vie temporaire de 150 000 $ pour 15 ans. La raison de ce choix : votre prêt hypothécaire aura diminué d’environ 50 000 $ et la réduction de vos dettes ne demande pas un capital assuré aussi important (de 215 000 $ à 136 000 $).

Attention ! L’assurance vie temporaire exige un examen de votre état de santé (sauf de rares exceptions) à chaque signature de contrat ou à son renouvellement. Les primes augmentent avec l’âge de l’assuré. Si votre santé se détériore au point où les assureurs refusent de vous protéger, vous perdrez votre bouée de sauvetage.

  • De son côté, l’assurance vie permanente vous coûtera plus cher que son homologue temporaire, pour la bonne raison qu’elle ne s’éteindra jamais. Sa durée est donc sans fin, ses primes fixes et sa couverture plus grande. Les personnes qui optent pour cette formule veulent en général gonfler leur leg successoral tout en protégeant leurs investissements. Des avenants (assurances complémentaires) s’ajoutent à l’assurance de base et une valeur de rachat vous offre un moyen de reprendre une fraction de votre police si votre situation financière bat de l’aile (voir la question précédente pour approfondir vos connaissances sur la valeur de rachat).
  • Dernièrement, l’assurance vie universelle propose un véhicule d’investissement secondaire si vous ne disposez plus de moyens de soustraire de l’argent à l’impôt. Elle représente une recette ressemblant en tout point à l’assurance vie permanente, mais ajoute une facette d’épargne. Sa durée n’est donc pas limitée dans le temps.

Si vous vous posez la fameuse question : « Que choisir entre une assurance vie permanente et une assurance vie temporaire ? », nous avons abordé cet épineux dilemme lors d’un article précédent.

 

Voici les meilleurs produits en assurance vie pour les enfants.

 

Quelle est la meilleure assurance vie pour un enfant ?

Si vous pensez souscrire une assurance vie pour votre enfant, sachez qu’il existe des formules gratuites au Québec si vous possédez déjà une assurance vie vous-même. Êtes-vous assuré avec l’Industrielle Alliance ? Deux formules automatiques sont offertes aux clients existants : l’assurance maladie grave Bambin  et l’assurance accidents pour les Poupons

Quand on pense à l’assurance vie pour les enfants, il faut savoir qu’à moins que votre enfant soit affecté par une maladie (ou toute autre complication) sérieuse, le coût des primes sera absurdement bas. Avant de décider laquelle des formules en assurance vie conviendra le mieux à votre enfant, remettez en question votre objectif :

  • Désirez-vous garantir l’assurabilité de votre enfant pour qu’il paie moins cher ses primes toute sa vie ?

Dans cette situation, la meilleure assurance vie pour lui serait probablement une assurance vie permanente. En négociant tout de suite sa protection, vous pourrez lui faire un cadeau incroyable rendu à sa maturité. Comme tout le monde, un jour, il s’achètera une maison et contractera un prêt hypothécaire. Il n’aura jamais à s’en faire avec la couverture de ses dettes.

  • Si votre but est seulement de rembourser les frais funéraires s’il décédait…

La majorité des funérailles coûtent sous les 10 000 $ dans la province de Québec (à moins que vous décidiez d’ajouter des dépenses hors du commun). L’achat d’une police d’assurance vie temporaire de ce montant préserverait votre santé financière si un accident survenait. Imaginez qu’une prime mensuelle sous les 5 $ suffirait à payer cette protection.

Les raisons d’obtenir une assurance vie pour son enfant sont nombreuses et toutes bonnes. Pour vous aiguiller vers la meilleure formule selon votre situation familiale, communiquez avec un conseiller en sécurité financière.

 

Comment calculer votre degré de risque en assurance vie aux yeux des assureurs ?

 

Qu’est-ce que les risques en assurance vie ?

Les risques en assurance vie regroupent toutes ces variables qui diminuent votre espérance de vie. Les compagnies d’assurances se penchent sur les statistiques les plus récentes pour déterminer votre taux de risque. Puisqu’elles sont toutes en compétition les unes avec les autres, elles espèrent obtenir des données justes pour proposer des produits concurrentiels orientés vers leur clientèle. Un principe fondamental dirige la variation des prix en assurance vie :

Plus le risque est faible et plus vos primes seront abordables et vos options nombreuses. L’opposé est aussi vrai.

Certains facteurs de risque ont un impact important sur le coût de votre assurance, d’autres peu. Pour mieux comprendre comment votre dossier sera traité, voici les principaux leviers qui influenceront le prix de votre assurance vie :

Risque Le sexe Le tabac L’âge La santé L’emploi Autres
Explication Puisque l’espérance de vie d’un homme est plus basse que celle d’une femme, un homme paiera environ 130 % du prix d’une femme. L’usage du tabac diminue considérablement l’espérance de vie selon toutes les études.

 

Vous verrez le prix presque doubler si vous fumez.

Si vous souscrivez jeune à une assurance vie, votre risque reste faible.

 

En revanche, plus vous vieillissez, attendez-vous à des hausses notables.

Si votre bilan de santé affecte votre espérance de vie, votre prix augmentera en conséquence. Toutes les activités qui vous mettent à risque de blessures vont gonfler votre taux de risque. Si vous consommez de la drogue, de l’alcool, vivez dans un quartier dangereux ou pratiquez un sport dangereux, l’assureur ne manquera pas de se protéger contre ce risque.
Facteur de risque Moyen Élevé Élevé Élevé Moyen De bas à élevé

 

Existe-t-il une méthode pour trouver facilement une assurance vie ?

 

Comment trouver une assurance vie avec l’aide d’un courtier ?

Le bref formulaire qui se trouve sur cette page vous permet d’entrer en contact avec l’un de nos partenaires courtier (ils sont tous certifiés).

Remplissez-le GRATUITEMENT sans tarder. Notre partenaire répondra à toutes vos questions tout en vous faisant une proposition SANS ENGAGEMENT.

Planifiez votre avenir aujourd’hui !

 

Facebooktwittergoogle_pluspinterest

COMPAREZ 20+ ASSUREURS D’UN SEUL COUP POUR
VOTRE ASSURANCE VIE

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.