COMPAREZ 20+ ASSUREURS D’UN SEUL COUP POUR
VOTRE ASSURANCE VIE

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.

Pourquoi prendre une assurance vie avant 30 ans au Québec ?

5 October 2017
Catégorie Articles
5 October 2017,
 0

top 20 raisons pour souscrire a une assurance vie avant 30 ans

 

Les 20 meilleures raisons de prendre une assurance vie quand on est jeune
Logo comparer assurance vie

Si la vie vous sourit et vos vieux jours ne semblent qu’une abstraite fiction, l’assurance vie représente une dépense facultative, voire inutile. Pourquoi s’attarder à concevoir les pires scénarios quand tout va bien ? Loin de nous l’intention de suffoquer votre optimisme. Traitons de ce sujet comme un autre : analysons vos besoins et étudions les produits disponibles sur le marché. L’assurance vie ne sert pas seulement à léguer une somme à vos proches, elle permet aussi d’épargner. Quelle protection est adéquate à 35 ans ? À 40 ans ? À 50 ans ? La pertinence de souscrire à une assurance vie incombe à chacun d’entre nous un jour ou l’autre. À vous seul la décision si ce moment est imminent.

 

De nos jours, une panoplie de produits en assurance vie répondent aux soucis de tous les consommateurs. Voici quelques types d’assurance vie et leurs cousines :

  • L’assurance invalidité (ou assurance salaire)
  • L’assurance maladies graves
  • L’assurance médicaments
  • L’assurance mort ou mutilation accidentelle (assurance accident)
  • L’assurance pour résidents temporaires
  • L’assurance salaire
  • L’assurance soins de longue durée
  • L’assurance soins de santé
  • L’assurance soins de santé complémentaires
  • L’assurance vie avec participation
  • L’assurance vie avec volet épargne
  • L’assurance vie permanente
  • L’assurance vie pour enfants
  • L’assurance vie temporaire
  • L’assurance vie universelle
  • L’assurance voyage

 

Un questionnement que nous avons tous : qui va payer mes dettes au moment de mon décès (mon prêt hypothécaire, mes emprunts, mes funérailles)? À qui incombera la tâche de soutenir financièrement les gens que nous aimons ? La solution : il y a l’assurance vie.

 

Cet outil (qu’est le formulaire sur cette page) vous est présenté ici comme un moyen gratuit de trier la multitude de suggestions sur le marché en assurance vie pour que vous épargnez sur le prix de vos primes. Il vous mettra en contact avec l’un de nos nombreux partenaires (tous des courtiers d’assurances québécois).

Économisez grâce à son assistance ! Il vous enverra une soumission GRATUITE !

 

Afin de comprendre ce qu’est une assurance vie, voyons sa définition :

Une assurance vie verse un montant préétabli exempt d’impôt à un ou plusieurs bénéficiaires lorsque l’assuré rend l’âme.

Nous comprenons que l’assurance vie se veut à la base un baume financier aux êtres chers qui nous entourent. Toutefois, avec la multitude d’options qui s’ajoutent à la protection originale, vous pouvez prévenir la plupart des complications qui pourraient survenir, incluant la perte de votre emploi. Heureusement, cette éventualité bat de l’aile au Canada,

Une enquête effectuée au mois d’août 2017 auprès de la population active du Canada (par Statistique Canada) a révélé que 80 % des travailleurs âgés de 55 ans et plus se trouvent entre 55 et 64 ans. On constate que le taux de croissance de l’emploi durant la dernière année pour cette catégorie d’âge a été estimé à 3,4 %. Une autre bonne nouvelle nous guettait quand nous apprenions que 195 000 personnes entre 25 et 54 ans retrouvaient le chemin du travail en 12 mois. Cela n’assure pas qu’un licenciement soudain ne puisse un jour vous surprendre, mais ces statistiques factuelles attestent de la stabilité du secteur de l’emploi canadien.

L’assurance vie tamponne les ennuis que vous réserve votre destin et fortifie votre héritage auprès des gens qui vous entourent. Personne ne veut envisager le jour de son départ. Nous avons tous un devoir moral de protéger nos proches des frais exorbitants reliés à nos funérailles ainsi qu’à nos dettes amassées au cours de notre existence. L’assurance vie sert également à maintenir le niveau de vie d’un être cher en perte d’autonomie tel un parent ou un enfant.

Dans un document (édition 2015) publié par l’Association canadienne des compagnies d’assurances de personnes (ACCAP), intitulé « Faits sur les assurances de personnes au Canada », nous pouvions lire que 70 % des souscriptions au niveau national se sont faites sur une base individuelle (par un particulier ou une famille). La couverture moyenne d’un assuré s’élevait à 319 900 $ pour les 692 300 nouvelles polices, c’est-à-dire 63 % de plus du montant seulement 10 ans plus tôt (196 800 $). Une nette progression au niveau des souscriptions et des indemnités démontrent l’engouement qu’ont les citoyens canadiens (et québécois) envers la protection qu’est l’assurance vie.

 

Pour en apprendre plus sur le sujet, continuez votre lecture.

Au cours de cet article qui se veut un ouvrage sur le sujet de l’assurance vie, nous traiterons de plusieurs sujets qui vous éclaireront sur le sujet. Voici les détails que nous couvrirons :

  • ✓ Nous irons en profondeur sur les raisons pourquoi une personne jeune et en santé devrait souscrire au plus vite à une assurance vie.
  • ✓ Nous déterminerons qui serait tenu de prendre la couverture.
  • ✓ Ensuite, nous verrons les termes spécialisés du monde de l’assurance afin de les interpréter de la bonne façon.
  • ✓ Un volet sur les modalités de paiement, un autre sur le choix de vos bénéficiaires et puis un troisième sur comment les modifier
  • ✓ Il faut comprendre les avantages d’une assurance vie en définissant les types
  • ✓ Après quoi nous vérifierons si vous êtes assurable, combien payer une assurance vie, si vous devez opter pour des primes fixes ou variables, les causes qui font fluctuer les prix des primes et quand est-ce que votre protection commence véritablement.
  • ✓ Il est important de prendre note des sections qui vous mentionnent les raisons pour lesquelles vous devez éviter les déclarations frauduleuses et quoi faire si la compagnie d’assurance vie tente de vous tromper.
  • ✓ Puis, nous analyserons vos besoins, expliquerons pourquoi il est nécessaire de s’assurer quand on est seul et surtout comment procéder à un magasinage intelligent par le biais de l’internet.
  • ✓ Ici, une liste de compagnies réputées vous sera fournie, ainsi que des explications en cas de suicide de l’assuré, de mort naturelle de celui-ci, de répercussions suite à une attaque de la part du bénéficiaire, de la régression de l’état de santé de l’assuré, de disparition de l’assuré et comment une assurance vie peut prendre fin prématurément.
  • ✓ Pour terminer, nous listons 20 facteurs pourquoi il est primordial de souscrire à une assurance vie au Québec.

 

En apprenant davantage sur le sujet de l’assurance vie, vous viendrez peut-être à la conclusion qu’une recherche de prix vous serait bénéfique. Nous faisons affaire avec un réseau étendu de courtiers d’assurances (nos partenaires) qui facilitera votre magasinage.Utilisez l’outil gratuit sur cette page. Ce formulaire contiendra toutes les données que requièrent notre partenaire qui s’occupera de vous. Il sélectionnera la meilleure offre pour vous l’acheminer sans tarder.

 

Pourquoi prendre une assurance vie à mon âge ?) (image title : Logo Comparer Assurance Vie

 

L’assurance vie à mon âge : pourquoi ? Donnez-moi des raisons !

C’est une bonne question et les raisons sont toutes excellentes. Laissez-nous le soin de vous convaincre de la nécessité de prendre une assurance vie en vous invitant à comprendre ses bienfaits. L’intérêt majeur de ce produit varie d’une personne à une autre puisque chacun d’entre nous est différent. Cela dépend grossièrement de trois grands facteurs :

  1. Cherchez-vous un moyen de protéger des acquis ?
  2. Tentez-vous d’assurer le bien-être de quelqu’un d’autre ?
  3. Désirez-vous avant tout faire fructifier votre argent et épargner ?

Si tout cela vous importe peu, croyant que ces raisons n’importent que les vieillards ou les personnes atteintes de maladies graves, détrompez-vous !  Le support qu’est l’assurance vie garantit surtout votre avenir financier tout en définissant une stratégie d’investissement. Si votre argent croupit à la banque en ce moment, sa visibilité le rend sujet à l’impôt. Évitez le système fiscal en plaçant des fonds dans une assurance vie. Si vous faites preuve de patience, votre placement rapportera beaucoup plus que votre compte courant et il vous permettra même de transmettre de l’argent même si les droits de succession sont refusés.

 

LE MEILLEUR ARGUMENT QUI SOIT POUR PRENDRE UNE ASSURANCE VIE

Bon nombre d’individus repoussent l’achat d’une assurance vie à plus tard, à un moment où ils n’auront plus le choix. Considérant que l’espérance de vie au Canada est de 80,7 ans pour un homme et 83,5 ans pour une femme (Statistique Canada), faisons un calcul simple :

Une femme de 35 ans contracte une assurance vie permanente qui lui coûte 42,00 $ par mois pour un capital assuré de 100 000 $ avec une valeur de rachat (ce montant est basé sur une moyenne de l’industrie de l’assurance vie en 2017). Si elle vit jusqu’à 83 ans, elle aura dépensé 24 192 $ en assurance vie.

Si cette même femme attendait ses 55 ans pour souscrire à la même assurance, ses primes lui coûteraient maintenant 132,00 $ mensuellement (ce montant est basé sur une moyenne de l’industrie de l’assurance vie en 2017). En vivant jusqu’à 83 ans, ces dépenses s’additionnent pour faire 44 352 $.

Avec cet exemple, nous représentons le meilleur argument qui soit : en souscrivant le plus tôt possible à une assurance vie, vous économiserez une fortune.

 

Non seulement l’assurance vie lègue un montant substantiel à vos proches au moment de votre passage, elle facilite la réalisation de vos rêves, de vos projets de vie. Aspirez-vous à voyager autour du monde ? Désirez-vous construire une résidence de vos propres mains ? Ces projets demandent une certaine liquidité que peut combler une assurance vie bien orientée.

Le mythe entourant l’assurance vie dit qu’elle n’aide qu’après notre décès. S’il y avait du vrai sur cette affirmation à l’époque, nos besoins modernes ont modifié l’aspect morbide du produit pour le rendre accessible à tous pour servir plusieurs objectifs. Qu’avez-vous réellement de besoin à long terme ?

  • De financer une entreprise ou une idée ?
  • De préparer votre retraite ou du moins y songer ?
  • D’assurer vos dettes pour ne pas les laisser en héritage ?
  • De faciliter votre rémunération future ?
  • De bien organiser votre succession ?

Vous voilà alors servi, car l’assurance vie comble tous ces besoins. Voyez plus bas pourquoi il est capital de souscrire à une assurance vie avant de devenir malade.

De l’assurance vie quand tout va bien ? Pourquoi ?

 

Pourquoi prendre une assurance vie quand on va bien ? Faites un plan.

La réponse : pour économiser sur le long terme. Un jour, vous allez vous tourner vers l’assurance vie, mais sera-t-il trop tard ? Avec l’âge, les prix augmentent et les couvertures diminuent. Nous calculons ici combien cela coûterait en moyenne par mois si nous souscrivions à une assurance vie jusqu’à 75 ans, étant un homme fumeur célibataire selon certains paramètres (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Complétez le formulaire sur cette page pour comparer les tarifs réels en assurance vie par le biais d’un de nos partenaires). Voyons des exemples pour bien comparer les différences :

Type d’assurance vie Souscrite à 35 ans Souscrite à 40 ans Souscrite à 45 ans Souscrite à 50 ans Souscrite à 55 ans
Assurance vie temporaire 20 ans (20 000 $) Moyenne de 22,50 $ Moyenne de 31,00 $ Moyenne de 33,00 $ Moyenne de 36,80 $ Moyenne de 44,00 $
Assurance vie temporaire 20 ans (100 000 $) Moyenne de 83,00 $ Moyenne de 103,00 $ Moyenne de 117,30 $ Moyenne de 130,60 $ Moyenne de 141,00 $
Assurance vie permanente (100 000 $) 72,00 $ 105,00 $ 130,00 $ 185,00 $ 230,00 $
Assurance vie universelle avec investissement (100 000 $) 79,00 $ 108,50 $ 138,00 $ 200,00 $ 253,00 $
Assurance vie sans examen médical (20 000 $) 44,00 $ 66,00 $ 88,00 $ 129,00 $

 

Exemple #1 : Cela veut donc dire que quand vous souscrivez à une assurance vie temporaire (20 000 $) à 35 ans de 20 ans (renouvelée à 55 ans), vous paierez en moyenne 22,50 $ jusqu’à vos 75 ans si vous êtes un homme fumeur et que votre état de santé ne se détériore pas avant votre renouvellement. Cela équivaut à 10 800 $ sur 40 ans. Si vous décidiez de souscrire à cette même assurance 20 ans plus tard, c’est-à-dire à 55 ans, elle vous coûterait 44,00 $ par mois ou 10 560 $ sur 20 ans. Dans cet exemple, la personne ayant investi à l’âge de 35 ans gagne 20 ans de couverture pour presque le même montant.

Exemple #2 : Si vous souscrivez à une assurance vie permanente à vos 35 ans pour une couverture de 100 000 $, cela vous coûte 72,00 $ par mois pour un total de 34 560 $ sur 40 ans. Si vous attendiez vos 55 ans avant de prendre votre assurance vie, à 230,00 $ par mois, cela fait 55 200 $ investi dans votre assurance pour seulement 20 ans. Dans cet exemple, pour la même couverture, vous épargnez plus de 20 000 $ en plus de gagner 20 ans de protection. Cela prouve hors de tout doute qu’il est préférable de souscrire tôt à une assurance vie.

Dans les deux exemples ci-haut, nous considérons que l’individu reste en santé tout ce temps. Bien des gens éprouvent des symptômes de maladies ou subissent des accidents avant leurs 55 ans. Si cette malheureuse éventualité devait survenir, il reste l’assurance vie sans examen médical comme solution. Avec un capital assuré médiocre et des primes élevées, si vous avez la chance de l’éviter, faites-le !

 

Comment faire une planification financière ?

Logo comparer assurance vie

Partons du bon pied en couchant par écrit nos objectifs financiers à court, moyen et long terme en identifiant les risques éventuels qui pourraient bouleverser le tout (divorce, maladie grave, accident, perte d’emploi, décès d’un membre important de la famille). À partir de vos avoirs et de vos dettes (présentes et futures), il faut ensuite dresser votre situation financière. Ne remettez pas cet exercice à un autre jour ! Il n’est jamais trop tôt ou trop tard pour faire le point. Cette activité est essentielle pour définir l’épargne nécessaire pour réaliser ses projets de vie, comme voyager, acheter une propriété ou investir en immobilier.

En planifiant vos finances et votre stratégie, vous connaîtrez les étapes à franchir, les heures à travailler et les protections adéquates pour chacune d’entre elles. Si vous désirez avoir un expert à votre côté pour entreprendre votre planification financière, demandez l’aide d’un spécialiste auprès de votre institution financière.

Choisir la personne assurée par l’assurance vie.

 

RECEVEZ LA MEILLEURE OFFRE D’ASSURANCE VIE EN COMPARANT AVEC UN COURTIER

Qui devrait être couvert par une assurance vie : choisir la personne assurée.

Avant de souscrire à une assurance vie, déterminez qui sera la personne dont l’existence bénéficiera le plus de cette protection. Elle deviendra alors « l’assurée ». Un dilemme s’offre à vous alors : prendrais-je une assurance sur ma propre existence ou celle d’un autre ? Pour comprendre les raisons pourquoi il est primordial de bien choisir l’individu de votre foyer qui doit choisir le rôle de l’assuré, trouvez le plus haut salarié. Ensuite, comptez les coûts dont a besoin votre demeure mensuellement. Qui de votre famille a davantage la responsabilité de garantir la sécurité financière de tous ? Si cette vocation est partagée, il se pourrait qu’une assurance vie pour les couples vous intéresse. Si, par contre, vous décidez d’assurer la vie d’une autre personne que vous, sa permission écrite est obligatoire. Il y a des exceptions comme celles-ci :

  • Votre époux (se)
  • Votre (vos) enfant(s) ou ceux de votre époux (se)
  • Votre (vos) petit(s)-enfant(s) ou ceux (celles) de votre époux (se)
  • Vos amis proches
  • Vos parents ou vos grands-parents
  • Vos associés, employés, préposés ou personnes qui vous assistent ou vous instruisent

Avant de poursuivre la lecture, identifiez les termes que vous ne saisissez pas pour faciliter votre compréhension

 

Le lexique de l’assurance vie : que veut dire quoi

Comme dans tout domaine spécialisé, l’assurance vie utilise une terminologie employée par les assureurs et les courtiers en assurances. Afin de comprendre ce vocabulaire spécifique, nous avons élaboré ce glossaire pour vous aider.

Glossaire de l’assurance vie

Agent Personne qui représente ou bien l’assureur ou l’assuré pour négocier une assurance.
Assurabilité Terme signifiant la qualité d’un souscripteur en assurance par l’évaluation du risque.
Assurance vie permanente Une assurance vie qui ne prend pas fin aussi longtemps que l’assuré est en vie.
Assurance vie temporaire Une assurance vie qui se termine à un moment précis.
Assurance vie universelle Une assurance vie permanente comportant une valeur de rachat et des options de placement.
Assureur C’est une compagnie d’assurances qui a le droit d’émettre des contrats.
Avance sur une police Une somme d’argent empruntée sur la valeur de rachat d’une police d’assurance vie.
Avenant Document annexé à un contrat d’assurance qui apporte des modifications.
Bénéficiaire Personne désignée qui recevra des prestations.
Bénéficiaire irrévocable Ceci désigne un bénéficiaire sur votre contrat qui ne peut être modifié sans son consentement immédiat.
Bénéficiaire révocable Bénéficiaire qui peut être enlevé sans préavis de votre contrat.
Capital assuré Ceci détermine le montant maximal qui sera versé au moment du décès de l’assuré.
Compte de placement Une assurance vie universelle offre un compte dans lequel il y a un taux d’intérêt fixe ou des comptes associés à des indices boursiers (variables).
Contrat d’assurance Entente officielle qui stipule les modalités et les exigences des deux partis : assureur et assuré.
Courtier d’assurances Un représentant indépendant qui vend des produits d’assurances de plusieurs assureurs.
Couverture Protection en détails décrite dans le contrat d’assurance.
Délai de carence Période entre le début de l’invalidité et le moment où les prestations seront payées.
Examen médical Formulaire exigé par les assureurs pour évaluer le risque chez un assuré.
Franchise Somme à la charge de l’assuré avant que l’assureur doive couvrir les frais supplémentaires…
Impôt sur la succession Montant prélevé par le gouvernement sur les biens d’une personne décédée.
Invalidité État de santé qui empêche un individu de toucher un salaire.
Nantissement Si votre contrat sert de garantie à un prêt.
Non résiliable État d’un contrat qu’un assureur ne peut résilier (sauf s’il a non-paiement ou un cas de fraude).
Période maximale d’indemnisation En cas d’invalidité, période durant laquelle l’assuré peut recevoir des prestations mensuelles.
Police d’assurance Écrit juridique qui explique les modalités de l’assurance.
Police transformable Possibilité de certaines assurances de pouvoir se convertir en un autre type d’assurance.
Preneur Autre terme désignant l’assuré.
Prime d’assurances Obligation monétaire d’un assuré versée à des périodes fixes pour bénéficier de la couverture.
Primes fixes Montant de prime garantie et non modifiable pour un temps déterminé.
Prorogation Décision de l’assuré de prolonger son contrat avant le terme prévu.
Rachat partiel ou total L’assuré retire de l’argent de sa police. S’il rachète la totalité de son contrat, cela annule la police.
Remise en vigueur En cas de résilience d’une police, ceci la rétablit.
Renouvellement Ceci stipule dans un contrat d’assurance qu’après la période d’assurance initiale, l’assuré peut à sa guise rétablir sa police. L’assureur peut par contre modifier le montant des primes.
Risque Une possibilité de danger pour l’assureur avec lequel il évalue chaque assuré.
Titulaire Propriétaire de la police d’assurance, aussi nommé l’assuré.
Valeur de rachat Un montant d’argent accumulé dans un compte de placement qui peut être racheté par l’assuré.

Vous voilà bien informé sur le vocabulaire de l’assurance vie. Il se peut que certains termes soient utilisés un peu différemment dans votre contrat, mais en général, vous comprendrez l’essentiel.

Comment fonctionne le paiement de l’assurance vie ?

De quelle façon paye-t-on une assurance vie ?

 

 

De quelle façon paye-t-on une assurance vie ?

Ce que vous devrez payer mensuellement ou annuellement pour profiter de votre assurance vie s’appelle une prime d’assurances. Elle peut varier grandement (de 8,00 $ à 400,00 $ par mois) selon le type d’assurance vie que vous choisirez. Les primes les plus basses sont associées à l’assurance vie temporaire. Les plus hautes sont habituellement retrouvées avec l’assurance vie sans examen médical, puisque le risque est plus élevé.

Prenez soin d’acquitter ces primes dans un délai de 30 jours suivant la date prévue sinon votre contrat est révoqué automatiquement. Normalement, le premier paiement se prend sur place au moment de la signature du contrat.

Si vous oubliez de régler la note et que votre assurance prend fin, ne paniquez pas. La réactivation de votre assurance vie est possible en cas de compte impayé. Les assureurs ont tous des modalités et des règlements différents. Lisez bien votre contrat au moment de la signature afin de vous en rendre compte. Si vous détenez une assurance vie permanente, vous détenez à de rares exceptions près une copie de votre entente. Advenant le cas où vous n’avez pas accès à ces données papier, contactez votre assureur directement pour vous enquérir de la démarche à suivre.

 

Modalités de paiement d’une assurance vie

La plupart des compagnies d’assurances acceptent les paiements automatiques prélevés dans votre compte bancaire, les cartes de crédit, les chèques ou encore le versement manuel de votre institution financière.

 

Qu’est-ce qui fait fluctuer le prix d’une prime d’assurance vie ?

Raisons de variation du prix d’une prime Explication
Le sexe de l’assuré Une femme paie moins cher qu’un homme puisqu’elle a une meilleure espérance de vie. Une variation de 30 % sur le prix des primes peut être observée.
L’âge de l’assuré Ce facteur influence grandement le prix de la prime d’assurance (un homme de 25 ans peut payer 20 $ tandis que son voisin de 60 ans débourse mensuellement 85 $ pour la même couverture).
L’état de santé de l’assuré Des problèmes graves de santé font fluctuer le prix grandement, au point où vous pouvez être refusé catégoriquement.
Si l’assuré fume Un fumeur défrayera parfois plus du double qu’un non-fumeur pour la même assurance.*
Si l’assuré boit de l’alcool Si l’assuré abuse de l’alcool, il se trouvera avec une prime plus élevée. Certaines personnes peuvent même être refusées si le risque est trop grand.
Si l’assuré pratique des sports extrêmes Certains sports à haut risque font augmenter le prix, dont l’escalade, le parachutisme, la course automobile, le motocross ou la plongée sous-marine.
L’emploi de l’assuré Tout se calcule en proportion du risque. Si votre emploi comporte du danger, votre taux s’élèvera.
Si l’assuré prend de la drogue Par drogue nous voulons dire de la drogue non prescrite. Un assureur peut refuser un consommateur de drogue ou lui imposer une surprime.
L’endroit de résidence de l’assuré Dépendant de la région du Québec où vous habitez, l’espérance de vie varie. Votre prime variera selon les barèmes établis.

*Si vous avez souscrit à votre assurance vie à un moment où vous fumiez, mais que ce n’est plus le cas (au moins 12 mois), contactez votre assureur pour faire réviser votre taux. Ils vous demanderont peut-être de passer un nouvel examen médical, mais cela vaut la peine si vous êtes en santé.

Qui devrait-on mettre comme héritier à notre contrat d’assurance vie ?

 

Comment choisir ses bénéficiaires pour son assurance vie ?

Commençons par préciser que si personne n’a été déterminé pour hériter de l’assurance vie, l’indemnité ira aux légataires mentionnés sur le testament de l’assuré.

 

Logo comparer assurance vie

Choisissez vos ou votre bénéficiaires au moment de la signature de vote entente. Vous pouvez modifier le ou les bénéficiaires par la suite avec un formulaire de modification ou par le biais de votre testament. Assurez-vous que la compagnie d’assurances ait reçu votre choix de bénéficiaires. Certaines compagnies d’assurances exigent que ces ou cette personnes ait un lien de parenté ou du moins un lien amical avec l’assuré. Dans votre entente, vous pouvez décider que le versement se fasse quand vous atteindrez un certain âge plutôt qu’à votre décès. La liberté de choix vous permet même de vous désigner comme bénéficiaire. Si vous épousez une cause particulière, un organisme de charité ou une quelconque cause humanitaire, décidez du montant que vous désirez leur offrir en don.

 

Suggestions concernant votre choix de bénéficiaires pour votre assurance vie

La révocabilité : Déterminez si vous rendez révocable ou irrévocable votre choix de bénéficiaire. Nous suggérons de toujours nommer des bénéficiaires révocables puisqu’on ne sait jamais ce qui peut arriver. Il se peut que vous changiez d’idée un jour.

Le partage précis de la somme : Évitez l’erreur de déterminer précisément le montant qui sera distribué à chaque individu. Pourquoi ? Car si l’un d’eux devait mourir avant vous, sa succession intervient pour cette proportion et complique les choses. Ne mentionnant pas les proportions exactes de votre legs, si l’un de vos bénéficiaires décède, un partage égal s’effectue entre les bénéficiaires restants.

Un bénéficiaire en sous-ordre : Si vous ne choisissez qu’un bénéficiaire, advenant son décès, vous devenez automatiquement le bénéficiaire. Pour prévenir cette éventualité, déterminez un bénéficiaire en sous-ordre. Il héritera du montant SEULEMENT si le premier bénéficiaire meurt avant vous.

 

Est-ce que le bénéficiaire doit être au courant ?

Pas nécessairement. La seule raison pour laquelle vous devez recevoir l’acceptation de l’individu est si vous lui demandez expressément d’accepter le rôle de bénéficiaire. Dans ce cas, une signature d’acceptation s’ajoute au contrat de l’assurance vie et ce bénéficiaire est rendu irrévocable, ce qui veut dire que la seule façon de l’enlever de votre entente est avec son consentement.

 

Modifiez votre bénéficiaire qui recevra l’indemnité d’assurance vie

Logo comparer assurance vie

Seul le titulaire du contrat peut faire le changement de bénéficiaire. Si vous modifiez votre testament par la suite, il est primordial de mentionner cette assurance vie. Plusieurs raisons peuvent vous faire changer d’idée sur le ou les bénéficiaires de votre assurance vie. Par contre, au moment de la signature de l’entente, vous deviez choisir si le bénéficiaire était révocable ou irrévocable. Si rien n’était indiqué, la personne est révocable, à moins que vous ne soyez marié depuis 1976 ou uni civilement depuis 2002. Dans ce cas précis, la seule façon de révoquer un(e) époux (se) est s’il était stipulé dans le contrat initialement que cette personne précise était révocable.

Il existe des échappatoires juridiques à la révocabilité d’un bénéficiaire. Vous devez passer souvent par la cour pour y arriver. Voici quelques façons d’y arriver (pas toujours, il vous faudra l’aide d’un avocat) :

  • Si vous divorcez et la clause bénéficiaire désignait votre conjoint(e).*
  • Si le bénéficiaire refuse de payer une pension alimentaire au titulaire.
  • Advenant la naissance d’enfants (des conditions légales s’appliquent).
  • Si le bénéficiaire attaque le titulaire.
  • Si le bénéficiaire fait subir des sévices graves au titulaire.

*Attention : en cas de divorce, le bénéficiaire conjoint (e) perd directement ce statut, même s’il (elle) était bénéficiaire irrévocable.

Note : si vous désirez changer un bénéficiaire irrévocable dans votre entente, son consentement doit être obligatoirement obtenu normalement.

 

Comment modifier le bénéficiaire de votre assurance vie ?

Avisez simplement votre assureur par écrit ou par fax pour modifier ce détail. Voici des situations dans lesquelles il est important d’effectuer ce changement :

  • Vous vous divorcez: n’oubliez pas d’enlever votre ex-conjoint(e) de votre assurance vie.
  • Vous vous mariez: n’oubliez pas d’ajouter votre conjoint(e) à votre assurance vie.
  • Vous avez un nouvel enfant: ajoutez-le si vous désirez lui léguer une certaine somme d’argent (souvent associé aux études supérieures).
  • Votre bénéficiaire désigné décède: désignez-en un nouveau à moins que vous ayez déjà des bénéficiaires en sous-ordre. Si ce n’est pas le cas, vous deviendrez le bénéficiaire de votre assurance vie.

Nous savons comment choisir ou changer un bénéficiaire, parlons maintenant des avantages de cette assurance vie.

 

Nommez-moi les avantages de l’assurance vie !

 

Quels avantages trouve-t-on dans une assurance vie ?

Qu’elle serve d’indemnité en cas de blessure ou qu’elle accumule périodiquement un montant en placement pour un plan de vie, l’assurance vie a une multitude de fonctions. À la base, elle reste une assurance qui paie à votre départ. Ceci est le mécanisme standard dit pour « cause de mort ». Si vous décidez d’utiliser l’assurance vie à son plein potentiel, elle aura pour objectif de vous créer un fond de retraite tout en restant un véhicule de succession.

L’assurance vie satisfait plusieurs exigences : financière, juridique ou fiscale. Actuellement, elle se trouve en tête de liste comme placement et elle est utilisée en plusieurs circonstances. Les voici :

Raisons de souscrire à une assurance vie Description
Transmettez votre patrimoine Puisque l’assurance vie dispose d’un répit fiscal au moment du versement, vous pouvez léguer un montant important à votre famille ainsi que de stipuler des clauses pour désigner des bénéficiaires en nue-propriété ou en usufruit. Aidez vos petits-enfants se faisant.
Constituez-vous une épargne Au moment de  la rédaction de votre contrat, programmez des versements modulables ou libres. C’est possible de paramétrer un paiement pour l’âge de votre retraite. La gestion de votre placement au sein de votre contrat peut être diversifiée et souple.
Rachetez votre contrat S’il vous manque de liquidité, retirez une partie de votre épargne. Prévoyez des dates ou faites-le au moment voulu. Ces montants imposables vous assurent un coussin durant les moments durs.
Protégez-vous des risques de la vie Assurez-vous contre : l’éventualité de perdre votre emploi (assurance salaire), les maladies graves, la mutilation, etc.

 

Ces utilités sectorisées se trouvent-elles dans tous les types d’assurance vie ? Non. Regardons justement ensemble les nombreuses options disponibles sur le marché québécois.

 

Quels types d’assurance vie existe-t’il ?

Logo comparer assurance vie

Une grande variété de produits peut parfois donner des maux de tête aux étrangers de l’assurance vie. Nous allons parcourir la liste de toutes les possibilités sur le marché afin de définir les options qui vous sont disponibles. Nous sommes tous soumis aux contingences d’une existence hasardeuse. Vérifions les mesures de sécurité qui nous offrent un peu de quiétude et leurs définitions.

 

L’assurance vie temporaire

Comme sa qualification l’indique, l’assurance vie temporaire est limitée dans le temps. Peu coûteuse, elle propose néanmoins une couverture intéressante. Quelle est l’attrape ? Vous dites-vous. Il n’y en a pas réellement. Vous payez pour ce que vous obtenez : c’est-à-dire une trêve dans vos soucis financiers hypothétiques. En payant votre contrat, vous décidez de l’échéance. L’assurance vie temporaire se trouve souvent sous ces formules :

  • L’assurance vie temporaire 1 an
  • L’assurance vie temporaire 3 ans
  • L’assurance vie temporaire 5 ans
  • L’assurance vie temporaire 10 ans
  • L’assurance vie temporaire 15 ans
  • L’assurance vie temporaire 20 ans
  • L’assurance vie temporaire 25 ans
  • L’assurance vie temporaire 35 ans
  • L’assurance vie temporaire 100 ans

Comme toute assurance, l’assurance vie temporaire doit être adaptée à votre situation financière et à votre famille. Si pour une raison ou une autre vous considérez l’achat d’une assurance vie temporaire, voici les raisons habituelles qu’ont les gens de la prendre. L’assurance vie temporaire sert en cas de décès pour :

  • Couvrir les études supérieures des enfants
  • Préserver l’état de son entreprise en cas d’un accident mortel
  • Soutenir sa famille pour qu’elle paie les dépenses normales du logis
  • Rembourser une hypothèque
  • Payer les frais funéraires et tous les frais successoraux
  • Rembourser ses dettes (prêts automobiles, prêts étudiants, cartes de crédit, etc.)

Voici le bémol à l’assurance temporaire : au moment du renouvellement de votre police (au bout de votre terme), une augmentation vous attend. Pourquoi ? À votre échéance, votre état de santé et votre âge reviennent en cause. Une réévaluation de votre situation va à coup sûr gonfler vos primes.

 

Pourquoi prendre une assurance vie temporaire ?

Plusieurs professionnels dont des planificateurs financiers optent pour l’assurance temporaire (10 ou 20 ans). Selon eux, il vaut mieux choisir cette protection économique pour une période déterminée puis réévaluer ses besoins. Puisque vos enfants quitteront le foyer, le prêt hypothécaire sera payé, vos revenus et vos placements (REER et CELI) augmenteront, les besoins en assurance vie diminuent.

Sachez que l’assurance vie temporaire peut évoluer vers l’assurance vie permanente sans devoir vérifier votre état de santé. Évitez les ennuis du renouvellement en modifiant le type d’assurance.

 

Pourquoi ne pas prendre une assurance vie temporaire ?

L’avis contraire fait réfléchir. Encore là, nous retrouvons des experts qui soutiennent cette thèse. Ils voient l’assurance vie temporaire comme un très bon produit d’assurance, mais proposent de vérifier vos besoins avant de choisir cette protection. Si vous devez soutenir financièrement une personne dépendante de votre revenu (comme un enfant handicapé ou un parent en perte d’autonomie) ou si vous possédez beaucoup d’actifs, l’assurance vie permanente devient la meilleure voie. Elle aplanira tous les problèmes reliés à l’imposition sur votre capital pour votre succession.

Pour avoir une idée du prix d’une assurance vie temporaire selon les âges, voici des exemples basés sur un montant de 20 000 $ (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Remplissez le formulaire sur cette page pour l’assurance vie la mieux adaptée à votre situation financière).

Âge de l’assuré Homme Femme
Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur
35 ans 14,00 $ 10,20 $ 12,30 $ 9,30 $
40 ans 16,70 $ 11,30 $ 13,80 $ 9,80 $
45 ans 22,00 $ 13,20 $ 15,70 $ 11,30 $
50 ans 30,70 $ 16,30 $ 19,50 $ 14,70 $
55 ans 43,30 $ 23,20 $ 26,50 $ 18,80 $

 

Voici un autre exemple d’assurance vie temporaire, mais avec un montant de 100 000 $ (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Complétez le formulaire sur cette page pour qu’un de nos courtiers-partenaires détermine quelle police d’assurance vous avantage le plus).

Âge de l’assuré Homme Femme
Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur
35 ans 25,00 $ 13,00 $ 19,50 $ 11,80 $
40 ans 38,10 $ 17,20 $ 26,90 $ 14,00 $
45 ans 61,10 $ 25,00 $ 38,10 $ 18,70 $
50 ans 91,90 $ 38,30 $ 54,80 $ 27,70 $
55 ans 140,76 $ 64,20 $ 82,50 $ 44,10 $

 

En consultant ces tableaux, nous nous rendons compte rapidement qu’il y a une augmentation considérable entre les hommes et les femmes, les fumeurs et les non-fumeurs et surtout une nette augmentation avec l’âge. En choisissant judicieusement votre contrat de police d’assurance vie, vous éviterez ainsi de payer des surplus (plus vous êtes jeune et plus vous économiserez).

Voyons maintenant l’assurance permanente.

 

 

RECEVEZ LA MEILLEURE OFFRE D’ASSURANCE VIE D’UN COURTIER PARTENAIRE

L’assurance vie permanente (ou à vie entière)

Logo comparer assurance vie

L’assurance vie permanente se veut perpétuelle et vous protégera toute votre vie. Aucun renouvellement n’est nécessaire contrairement à l’assurance vie temporaire. Les primes ne connaissent jamais de hausses, ce qui est un très grand avantage. Au moment de la signature de votre entente, puisque ces primes sont fixes, vous paierez plus cher au début et beaucoup moins plus vous vieillirez si l’on compare encore une fois avec l’assurance vie temporaire. Non imposable, le versement au moment de votre décès de l’assurance vie est assez important qu’il saura rembourser vos dettes, couvrir les frais funéraires, laisser un montant en don si vous le souhaitez et surtout transmettra un héritage substantiel à vos bénéficiaires. Habituellement, un contrat d’assurance vie permanente comprend une valeur de rachat. Cette option offre la possibilité de retirer une partie ou la totalité de la valeur qu’a amassé votre entente jusqu’à ce moment. Notons la résiliation du contrat si vous retranchez tous les fonds.

Choisissez l’assurance vie permanente si :

  • ✓ Vous désirez la sécurité de primes fixes toute votre vie plutôt que le risque de voir ces primes connaître des hausses à tous les renouvellements.
  • ✓ Vous préparez un héritage suffisant pour votre famille, dont vos enfants et vos petits-enfants.
  • ✓ Vous refusez de réévaluer votre condition médicale au cours de renouvellements et de perdre votre chance d’être assuré.
  • ✓ Vous désirez préparer des prestations pour un bénéficiaire en manque d’autonomie qui compte sur vous.
  • ✓ Vous voulez éviter un haut taux d’imposition (advenant une cotisation maximale dans votre REER et votre CELI) en investissant dans votre assurance.
  • ✓ Vous possédez des actifs immobiliers, une entreprise personnelle de grande valeur, des personnes à charge non assurées ou qui ne passent pas les tests d’assurabilité ou de nombreuses dettes.

Ne prenez pas l’assurance vie permanente si :

  • Vous ne cotisez pas pour combler votre REER et votre CELI.
  • Votre budget ne peut défrayer les coûts des primes
  • Tous vos emprunts et votre hypothèque sont remboursés.
  • Votre besoin de capital assuré n’est pas élevé.

L’assurance vie permanente a d’autres noms et devient une assurance vie universelle si vous lui rattachez une option d’épargne. Elle peut aussi devenir une assurance vie entière à paiement limité si vous désirez l’acquitter avant de prendre votre retraite. Payez-la en 10 ans, 15 ans, 20 ans ou même 100 ans. Ce ne sont pas tous les assureurs qui offrent cette option, vérifiez bien le contrat avant de le signer.

 

Parlons de la valeur de rachat de l’assurance vie permanente

Si vous retirez un montant de votre police d’assurance (utilisant du même coup cette valeur de rachat), il est primordial de comprendre que vous devez annuler votre contrat pour en bénéficier.

Pour avoir une idée du prix d’une assurance vie permanente selon les âges, voici des exemples basés sur un montant de 100 000 $ sans valeur de rachat (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Remplissez le formulaire sur cette page pour obtenir gratuitement une soumission conçue sur mesure sur vos besoins).

Âge de l’assuré Homme Femme
Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur
35 ans 72,00 $ 45,00 $ 57,00 $ 37,00 $
40 ans 105,00 $ 65,00 $ 77,00 $ 52,00 $
45 ans 130,00 $ 80,00 $ 94,00 $ 65,00 $
50 ans 185,00 $ 118,00 $ 135,00 $ 95,00 $
55 ans 230,00 $ 150,00 $ 162,00 $ 120,00 $

 

Pour avoir une idée du prix d’une assurance vie permanente selon les âges, voici des exemples basés sur un montant de 100 000 $ avec valeur de rachat (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Complétez le formulaire sur cette page pour recevoir une proposition sans engagement).

Âge de l’assuré Homme Femme
Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur
35 ans 79,00 $ 47,00 $ 57,00 $ 40,00 $
40 ans 108,50 $ 67,00 $ 80,00 $ 54,00 $
45 ans 138,00 $ 85,00 $ 100,00 $ 67,00 $
50 ans 200,00 $ 125,00 $ 140,00 $ 100,00 $
55 ans 253,00 $ 162,00 $ 175,00 $ 128,00 $

 

Voyons maintenant l’assurance vie universelle qui s’apparente beaucoup à l’assurance vie permanente, mais comporte un volet épargne.

06_assurance-vie-universelle

 

L’assurance vie universelle

Le coût de l’assurance vie universelle varie selon les options que vous choisissez et la protection choisie. Elle inclut toutes les particularités de l’assurance permanente (alors, lisez ci-haut la définition de celle-ci si vous avez sauté à cette section).

Décidez du montant que vous allez soustraire à l’impôt. Déposez cette somme d’argent dans les options que vous aurez choisies. Le gros avantage de l’assurance vie universelle se trouve justement dans ce volet épargne. Ce type d’assurance dure toute votre vie. Parmi les choix de placements de chacune des compagnies d’assurances, certaines sont transformables. Les primes peuvent, selon votre entente, augmenter au fil du temps ou rester fixes.

Ajoutez-y des protections complémentaires comme celles-ci :

  • Assurance qui protège vos enfants.
  • Assurance en cas de fracture accidentelle.
  • Assurance avec volet qui remplace vos revenus en cas d’invalidité (assurance salaire).
  • Assurance avec un volet sur la santé (assurance soins de longue durée, assurances maladie graves ou d’autres types d’assurances liés à la santé).
  • Assurance en cas de décès ou de mutilation accidentelle.

Pour résumer, l’assurance vie universelle offre principalement les mêmes avantages que l’assurance vie permanente traditionnelle tout en ajoutant un volet épargne. Pour investir dans votre police, contribuez davantage que votre prime normale. Cet ajout croîtra à l’extérieur de l’impôt.

 

Rendement boursier et dividendes avec l’assurance vie universelle

La prudence est de mise quand il s’agit du volet boursier. Au Québec, certaines institutions financières proposent des assurances vie avec participation (dividendes) en promettant que la fluctuation positive de la bourse payera vos primes toute votre vie. Malheureusement, ce n’est pas toujours le cas. Le risque associé au marché boursier peut aussi jouer en votre défaveur et dévaluer votre investissement, créant par le même fait une dépense encore plus élevée de votre part ou l’allongeant de plusieurs années. Soyez prudent et faites des choix judicieux.

 

L’assurance vie sans examen médical

Logo comparer assurance vie

Les publicités nombreuses présentant l’assurance vie sans examen médical (aussi nommée assurance adhésion garantie ou assurance 50+) comme étant LA SOLUTION ne mentionnent pas que les primes de ce produit sont les plus élevées sur le marché. Le capital assuré d’une telle assurance demeure modeste avec un maximum de 25 000 $ (certaines compagnies ne dépassent pas les 20 000 $) et les primes sont très hautes. Nous vous conseillons de consulter un assureur ou un courtier d’assurances pour vous aiguiller dans la bonne direction. Si vous décidez de souscrire à l’assurance vie sans examen médical, c’est que vous êtes à court d’options.

 

Avez-vous une crainte qu’ils vous forcent à aller à l’hôpital ?

Si par hasard vous vous rabattez sur cette option pour éviter l’examen médical, sachez qu’il existe des mythes concernant celui-ci. Voici la vérité :

VRAI

  • Vous devez révéler si vous souffrez d’une infirmité ou d’une malformation.
  • Vous devez révéler si vous souffrez ou avez souffert de troubles mentaux.
  • Vous devez révéler si vous avez déjà été invalide (même pour une courte période).
  • Vous devez révéler si vous avez déjà reçu des résultats médicaux avec quelconque anomalie.
  • Vous devez révéler s’il y a des antécédents de maladies héréditaires dans votre famille.

FAUX

  • Vous devez vous rendre à l’hôpital en personne.

Certaines compagnies d’assurances enverront une infirmière (d’autres préféreront un docteur) prendre votre pression ou une prise de sang à votre domicile. Dans le questionnaire médical standard en assurance vie, tous les sujets sont couverts, ils n’ont pas besoin de vous envoyer dans une clinique.

 

Les pré-requis pour avoir droit à l’assurance vie sans examen médical

Si vous êtes citoyen canadien et avez entre 40 et 75 ans, vous êtes éligible à cette police d’assurance. Un refus est possible dans le cas où vous souffrez d’une maladie mortelle ou attendez le diagnostic pour une maladie mortelle. Dans ce cas, il est trop tard pour souscrire à une assurance vie.

Les avantages de l’assurance vie sans examen médical

 

Voici les avantages de prendre une assurance adhésion garantie :

  1. Un capital assuré entre 5 000 $ et 25 000 $ dépendamment des assureurs.
  2. Cette prestation est à l’abri de l’impôt pour vos bénéficiaires.
  3. Passé 95 ans, la plupart des compagnies d’assurances ne percevront plus de primes.
  4. Les primes seront déterminées au moment de votre signature et ne changeront pas.
  5. Vous êtes protégé contre la résiliation de contrat passé deux ans (avant ce moment, si vous êtes diagnostiqué avec une maladie mortelle ou mourrez suite à un accident, seules vos primes seront remboursées).
  6. Advenant votre mort accidentelle, la couverture est multipliée par 5 (si vous aviez un capital assuré de 10 000 $, vos bénéficiaires recevront 50 000 $).
  7. Dans le cas où vous décédiez accidentellement avant votre 85e anniversaire, le montant d’assurances est multiplié par 5.
  8. Une garantie de remboursement si vous changez d’idée avant 30 jours suivant la signature de contrat.
  9. Obtenez 50 % de votre capital assuré en avance de fonds si un docteur vous donne un diagnostic de phase terminale (moins d’un an à vivre).

 

Comment calculent-ils le prix de la prime pour l’assurance vie sans examen médical ?

Il n’y a que quatre facteurs qui entrent en jeu dans le calcul d’une prime pour l’assurance vie sans examen médical. Les voici :

  • L’âge de l’assuré
  • Le sexe de l’assuré
  • La consommation de tabac de l’assuré.
  • La couverture demandée par l’assuré.

Voici un tableau qui vous indique des prix approximatifs pour certaines tranches d’âges selon la consommation de tabac, le montant de la prestation et le sexe (ces données tirées en 2017 sont à titre d’exemple et ne doivent pas être considérées des prix officiels. Allez remplir le formulaire sur cette page pour qu’un de nos partenaires analyse votre dossier et vous fasse parvenir gratuitement votre soumission).

  Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur Fumeur Non-fumeur
Âge 50 ans 60 ans 70 ans
Sexe M F M F M F M F M F M F
5 000 $ 23 $ 17 $ 17 $ 14 $ 35 $ 24 $ 25 $ 20 $ 57 $ 38 $ 41 $ 32 $
7 500 $ 32 $ 24 $ 24 $ 20 $ 50 $ 35 $ 36 $ 29 $ 84 $ 56 $ 60 $ 47 $
10 000 $ 42 $ 31 $ 31 $ 25 $ 66 $ 45 $ 46 $ 37 $ 112 $ 73 $ 78 $ 61 $
15 000 $ 61 $ 44 $ 45 $ 36 $ 98 $ 67 $ 68 $ 54 $ 166 $ 108 $ 116 $ 91 $
20 000 $ 80 $ 58 $ 58 $ 47 $ 130 $ 88 $ 89 $ 71 $ 221 $ 143 $ 154 $ 120 $

 

Nous remarquons que le coût de l’assurance vie sans examen médical monte en flèche selon l’âge de l’assuré. Avant d’avoir à choisir cette avenue, soyez sûr d’avoir tenté votre chance avec l’assurance vie temporaire et l’assurance vie permanente. Si vous avez plus de 60 ans ou votre passé médical est lourd, souscrivez au plus vite avant qu’il ne soit trop tard ou que les primes ne deviennent exorbitantes.

Quel est votre assurabilité ?

L’assurance vie : êtes-vous assurable ?

Les compagnies d’assurances ont des barèmes établis chaque année sur des colonnes de statistiques interminables. À partir de ces données, elles décident des conditions requises pour chaque tranche d’âge de la société, sexe, endroit géographique, etc. Tous les assureurs utilisent des barèmes différents, ce qui vous donne la possibilité de pouvoir magasiner les tarifs. En requérant des renseignements sur votre situation (des critères de sélection), l’assureur juge du taux de risque que vous représentez pour établir vos primes.

Pour commencer le processus, une déclaration d’assurabilité vous sera acheminée. Remplissez-la minutieusement sans mentir. Dans une autre section, nous traiterons de fraude et de mauvaise déclaration. Dans ce formulaire assez complet, vous mettrez à nu une quantité impressionnante de choses, dont :

  1. Votre nom
  2. Votre sexe
  3. Votre date de naissance
  4. Votre adresse
  5. Votre employeur
  6. Le nom de votre conjoint (e) et sa date de naissance
  7. Le nom de votre (vos) enfant(s) et sa (leurs) date(s) de naissance
  8. Votre poids et ce que vous pesiez il y a un an
  9. Votre taille
  10. Si vous avez déjà eu des demandes refusées
  11. Si vous fumez ou prenez de la drogue non prescrite
  12. Si vous avez eu une blessure (ou maladie) au cours des 3 dernières années
  13. Si vous avez déjà présenté des signes pour des troubles cardiaques, rénaux, pulmonaires, anxieux, de vaisseaux sanguins, colite ulcéreuse, cancer, tumeur, système nerveux, au dos, taux de cholestérol élevé, maladie de Crohn, sclérose en plaques, psychologique, hypertension artérielle, diabète, hépatite, séropositivité, etc.
  14. Si vous suivez une diète ou utilisez des produits homéopathiques
  15. Si vous devez ou avez déjà fait un test de dépistage du VIH ou le SIDA
  16. Si vous pensez faire des courses automobiles, du parachutisme, du deltaplane, de la plongée sous-marine ou tout autre sport dangereux
  17. Si vous pensez prendre l’avion dans les prochaines 2 années

La plupart des assureurs mandateront un infirmier ou un docteur sur place pour faire des tests médicaux. Seulement après toutes ces démarches connaitrez-vous vos tarifs. Il est presque impossible de savoir le prix d’une assurance vie avant d’avoir passé cette batterie de questions et un examen médical.

 

Astuce pour les personnes désirant une assurance vie temporaire

Au moment de votre renouvellement (au bout de votre période prédéterminée), ne décidez pas de faire automatiquement cette étape. Puisque votre état de santé sera réévalué, cela vaut la peine de vérifier les autres assureurs pour déterminer si cette offre est la meilleure.

 

Combien payer pour une assurance vie ?

Logo comparer assurance vie

Avant d’accepter de payer pour une assurance vie, il est indispensable de connaître vos limites financières. Un paiement mensuel dédié à l’assurance vie ne devrait en aucun cas limiter vos besoins essentiels. Cette dépense doit représenter une part presque négligeable de votre budget puisqu’elle vous suivra toute votre vie. La capacité de chacun limitera alors les options. Ne vous laissez pas entraîner vers une situation dans laquelle vous devrez annuler votre police. Dans ce cas (très fréquent), vous perdez votre protection et votre investissement accumulé jusqu’alors disparaît (vos primes n’auront servi à rien).

Au Canada, la rémunération hebdomadaire moyenne non imposée était de 970,50 $ par personne selon Statistique Canada (établie en juillet 2017). Une assurance vie coûte en moyenne 50,00 $ par mois, c’est-à-dire moins de 3 % du revenu mensuel. Informez-vous sur les prix pour chaque type d’assurance vie avant d’arrêter votre choix sur l’une d’elles.

Puisque les primes varient selon votre âge, votre sexe, votre état de santé, votre type d’assurance vie et la durée du contrat, étudiez bien les choix qui s’offrent à vous selon votre situation financière. Analysons étroitement de nouveau les choix :

  • ✓ L’assurance vie temporaire 5 ans ou moins
  • ✓ L’assurance vie temporaire 10, 20 ou 30 ans
  • ✓ L’assurance vie permanente ou entière
  • ✓ L’assurance vie universelle
  • ✓ L’assurance vie sans examen médical

 

Assurance vie temporaire 5 ans ou moins

PRIX : le moins cher

Pour choisir une assurance vie aussi courte, votre besoin doit être aussi limité. La protection de vos finances contre un accident à court terme vous force la main. Les primes liées à l’assurance vie temporaire sont les plus basses sur le marché, mais son renouvellement hâtif peut rapidement gâcher son prix. Pensez recourir à l’assurance vie temporaire 5 ans (ou moins) dans ces situations particulières :

  • Vous quittez en voyage pour une longue période de temps.
  • Vous procédez à une grosse dépense et désirez protéger votre investissement à court terme.
  • Vous fondez une entreprise et désirez vous couvrir s’il vous arrive malheur (ou à un de vos employés ou associés)

 

Assurance vie temporaire 10, 20 ou 30 ans

PRIX : bas

Encore très abordable, l’assurance vie temporaire entre 10 et 30 ans présente de nombreuses possibilités. Notez que la plupart des régimes d’assurance vie temporaire se modifient pour se transformer en assurance vie permanente afin de satisfaire vos besoins à long terme. Si votre situation financière ne permet pas de verser les primes plus dispendieuses de l’assurance vie permanente tout de suite, l’option de l’assurance vie temporaire de 10, 20 ou 30 ans est parfaite. Utilisez-la en ces situations :

  • Pour protéger votre patrimoine (hypothèque de votre maison, votre véhicule, vos possessions)
  • Pour léguer un fond d’études à vos enfants
  • Pour financer la convention de rachat de votre compagnie
  • Pour couvrir les frais associés à vos funérailles
  • Pour remplacer votre salaire pour garantir une bonne condition de vie à vos proches

 

Assurance vie permanente ou assurance vie entière

PRIX : élevé

L’assurance vie permanente a des primes fixes et garanties. Vous ne paierez jamais plus que ce qui a été prévu au moment de la signature de votre entente. Il n’y aura pas de renouvellement qui fera augmenter à coup sûr vos frais. Si vous avez les moyens de prendre l’assurance vie permanente, faites-le. Même si les frais sont plus élevés au début, s’il vous arrive quelque chose (accident, maladie grave ou tout autre trouble de la santé), vous ne serez pas refusé à l’avenir. Sa valeur de rachat vous donne un fond de liquidité si vous avez un besoin criant d’argent tout en restant à l’abri de l’impôt jusqu’au retrait.

Détail important : si vous avez dans la trentaine et ne consommez pas de tabac, une assurance vie temporaire de 20 ans coûte environ 22 $ par mois. Si vous additionnez les primes de l’assurance vie permanente durant ces mêmes 20 ans, vous déboursez près de 10 fois plus. La stabilité de l’assurance vie permanente en bas âge vous fait dépenser beaucoup d’argent.

Utilisez-la dans les mêmes situations que l’assurance vie temporaire entre 10 et 30 ans ET si vous avez cotisé au maximum dans votre REER et votre CELI pour ajouter un autre volet à votre épargne.

 

Assurance vie universelle

PRIX : élevé

Combinant assurance vie et placement, l’assurance vie universelle a des variations intéressantes qui la rendent d’autant plus palpitante : choisissez des primes fixes ou augmentant avec l’âge et ajoutez des fonds mensuellement dans un compte d’épargne. L’assurance vie universelle présente près de 30 % des polices d’assurance vie vendues au Canada. Par contre, si vous ne possédez pas de REER, de CELI ou de REEE, commencez par investir de ce côté. Les planificateurs financiers présentent cette option qu’à 1 ou 2 % de leurs clients. Étant la forme d’assurance vie la plus coûteuse (à part l’assurance vie sans examen médical)

 

Assurance vie sans examen médical

PRIX : le plus dispendieux

Si vous n’avez pas encore atteint la cinquantaine et que votre santé n’est pas handicapée lourdement, évitez l’assurance vie sans examen médical. Son prix est élevé et ses bienfaits bien maigres. Songez à prendre cette assurance seulement si toutes les autres options vous ont été refusées. Elle s’adresse à vous si :

  • ✓ Vous êtes confiné à un fauteuil roulant
  • ✓ Vous recevez de l’aide à domicile pour vous nourrir ou tout autre travail routinier
  • ✓ Vous avez la maladie d’Alzheimer
  • ✓ Vous demeurez à l’hôpital
  • ✓ Vous êtes le survivant (e) d’une crise cardiaque, une ischémie cérébrale ou un AVC

Quels sont les variations de prix entre primes fixes et primes variables en assurance vie ?

 

L’assurance vie : primes fixes ou primes variables ?

Y a-t-il vraiment un avantage certain à choisir une assurance aux primes fixes plutôt qu’une assurance aux primes évolutives ? En consultant les différentes options qui vous sont offertes, vous remarquez que ces deux avenues comportent de grands avantages. La tentation évidente est de profiter du bloc des coûts afin de ne jamais voir d’augmentation dans le futur. Bien des gens orientent leur choix de cette façon, mais sans tout voir les conséquences.

Si vous sélectionnez l’assurance permanente seulement pour ces primes fixes, vous débourserez une somme considérable pendant de longues années avant que les deux types de polices ne se comparent financièrement. C’est un problème important pour bien des gens ! Si vous annulez votre police parce qu’elle handicape votre budget, vous perdez beaucoup d’argent. Les assureurs s’enrichissent avec les indécis et les idéalistes. Soyez judicieux dans votre approche de l’assurance vie.

Une police fixe peut toujours sembler sécuritaire, mais ne sous-estimez pas son coût. Différents types d’assurance vie existent afin de satisfaire aux besoins multiples des consommateurs. Parcourez ce document pour bien reconnaître le produit qui vous ira le mieux. S’il vous reste un doute, consultez un conseiller financier ou communiquez avec un de nos partenaires (des spécialistes en assurance vie) par le biais du formulaire sur cette page pour être bien guidé.

 

Les différences qui changent le prix de nos primes en assurance vie

Logo comparer assurance vie

Les principaux critères qui font fluctuer le prix des primes d’assurance vie se basent surtout sur la condition générale de l’assuré. L’espérance de vie moyenne selon des règles strictes basées sur des statistiques va changer les tarifs que vous paierez. En 2007, L’espérance de vie en fonction de la santé, selon le sexe, au Québec était de 78,2 ans pour les hommes et de 83,1 ans pour les femmes. Voici la liste des facteurs qui influencent les coûts :

Facteurs qui influencent le coût des primes d’assurance Explication
Le sexe de l’assuré Un homme défrayera en général plus de 30 % de plus qu’une femme, car son espérance de vie est plus courte.
L’âge de l’assuré Plus l’assuré avance en années et plus il court le risque de perdre la vie. Le facteur risque est évalué pour chaque année d’existence.
La santé de l’assuré Cette variable changera grandement le prix. Une personne en santé paiera beaucoup moins qu’une personne malade.
Si l’assuré fume Un fumeur doit se préparer à payer près du double du prix pour la même protection qu’un non-fumeur. Les études démontrent que la consommation de tabac diminue nettement l’espérance de vie.*
L’assuré demeure où Des statistiques sur les régions administratives du Québec, sur les régions rurales, les villes, les appartements, les maisons unifamiliales et les secteurs vont faire fluctuer le prix des primes.
Si l’assuré boit de l’alcool Une consommation modérée d’alcool est permise sans affecter le prix. Une absorption abusive d’alcool va faire monter son tarif. S’il dépasse une certaine limite, il devient même inassurable.
Si l’assuré se met en danger Si l’assuré pratique des sports considérés dangereux pour lui, il verra sa prime augmenter (parachutisme, course automobile, escalade, plongée sous-marine, saut de bungee, etc.).
L’emploi de l’assuré Chaque emploi comporte son lot de risques. Plus ce risque est grand et plus vous paierez.
Si l’assuré se drogue Une surprime ou même un refus peut être attendu en cas de consommation de drogue non prescrite. Pour définir ce volet, le type de drogue, sa quantité et la durée de leur consommation vont déterminer la différence dans le prix.
Les taux d’intérêt actuels et anticipés La situation économique générale peut influencer les coûts. Si les taux d’intérêt augmentent, les assureurs vont combler leurs pertes en élevant le prix des primes. Puisqu’ils investissent cet argent, les taux d’intérêt affectent directement leurs revenus.
La durée de l’assurance vie Puisque vos primes sont investies pour offrir un rendement aux compagnies d’assurances, plus la période est longue et plus ils font fructifier cet argent. De plus, une période longue augmente le degré de risque. Une prime fixe est donc calculée en fonction de toute une vie pour soutenir le risque d’un décès selon l’espérance de vie selon votre profil.
Le capital assuré Plus la couverture est élevée et plus son coût est élevé. Bénéficiez d’économies d’échelles en choisissant un montant plus haut. En exemple : si vous prenez une assurance vie de 200 000 $ plutôt qu’une assurance vie de 100 000 $, vous ne payez pas le double.

*Si vous souscrivez à une assurance vie en tant que fumeur et que vous stoppez pendant au moins un an, contactez votre assureur. Il pourra probablement diminuer le coût de vos primes. Il se peut qu’un second examen médical soit demandé pour vérifier votre état de santé.

 

Les fumeurs qui paient plus pour leur assurance vie : pourquoi ?

Selon Statistique Canada, dans son tableau des fumeurs, selon le sexe, provinces et les territoires  il y avait 1 371 221 fumeurs au Québec en 2014 : parmi ceux-ci, 776 030 hommes et 595 192 femmes. Dans le document #82-624-X, écrit par Tereza Janz, on apprenait aussi que le tabagisme est la cause principale de décès prématuré au pays. Des études démontrent encore que l’usage du tabac, malgré beaucoup de progrès accomplis pour réduire son utilisation, est lié à 21 % de tous les décès des 10 dernières années. La grande majorité des patients atteints du cancer du poumon sont des fumeurs ou des ex-fumeurs. Ce cancer cause plus de décès que toutes les autres formes de cancer. En 2008, 27 % des cancers étaient des cancers du poumon. Les compagnies d’assurance vie entretiennent des relations très étroites avec les statistiques. Ils n’ont donc pas le choix de calculer un taux de risque élevé pour cette tranche de la population.

Voici la définition d’un fumeur : toute personne qui fume quotidiennement ou occasionnellement des produits du tabagisme.

Ce tableau définit les différents types de fumeurs :

Type de consommation => Consommation faible du tabac Consommation modérée du tabac Consommation élevée du tabac
Nombre de cigarettes 14 cigarettes ou moins par jour Entre 15 et 24 cigarettes par jour. Plus de 25 cigarettes.

 

Encore selon Statistique Canada, des avantages de l’abandon du tabagisme sont bien connus et documentés. Des recherches déterminent qu’à la suite d’un arrêt de fumer, les risques de contracter une maladie cardiaque diminuaient de près de moitié. Pour voir ses risques de développer un cancer du poumon diminuer de moitié, un ex-fumeur n’a qu’à attendre entre 5 et 15 ans selon l’individu. Rendu là, l’ancien fumeur a le même risque de décéder d’un cancer que son homologue non-fumeur.

Voici quelques statistiques surprenantes concernant le tabagisme :

      • Si vous stoppez l’usage du tabac à l’âge de 60 ans, vous ajoutez 3 ans à votre espérance de vie.
      • Si vous arrêtez de fumer avant 30 ans, vous ajoutez 10 ans à votre espérance de vie.
      • Un non-fumeur gagne automatiquement 3 ans d’espérance de vie sur la moyenne nationale.
      • Un gros fumeur diminue son espérance de vie de 9 ans (de 82 à 73 ans).
      • Les personnes qui fument lourdement, qui boivent de l’alcool régulièrement et qui ne font pas d’activités physiques régulièrement perdent 12 ans à leur espérance de vie (de 82 à 70 ans).

Si vous fumez, vaut mieux arrêter. Si ce n’est pas pour votre espérance de vie et vos proches, faites-le pour économiser une somme considérable sur vos primes d’assurance vie.

 

Quand commence vraiment la protection d’une assurance vie ?

Logo comparer assurance vie

Débutant au moment de l’acceptation de la part de la compagnie d’assurances, votre assurance vie peut cependant être rejetée s’il y a preuve de falsification de votre part (un mensonge ou une fraude). La protection commence :

  1. s’il n’y a pas eu de modifications dans votre état de santé ou à votre situation générale entre votre proposition et l’acceptation de l’assureur
  2. si l’assureur n’a pas apporté de changement à votre demande
  3. l’instant que vous payez officiellement votre première prime.

Advenant la malheureuse nouvelle que vous contractiez une maladie grave ou subissiez un accident qui changerait votre police, vous êtes dans l’obligation de mettre au courant l’assureur pour ajuster la police. Habituellement, l’assureur vous fera recommencer le processus à zéro avec une nouvelle demande.

 

Qu’est-ce qu’une assurance vie provisoire ?

Au moment de la signature de votre contrat d’assurance, votre assureur vous offrira parfois une note de couverture. Elle porte des noms différents selon la compagnie d’assurances avec qui vous faites affaire. Vous la retrouverez aussi sous ces appellations :

  • Contrat intérimaire
  • Assurance vie provisoire
  • Assurance vie intérimaire

Cette protection passagère vous assure jusqu’à votre réelle assurance vie, une sorte d’assurance pour votre propre assurance principale.

Pourquoi il ne faut pas frauder son assureur en assurance vie.

 

Une déclaration frauduleuse sur son assurance vie : les effets secondaires

Au début, dans votre déclaration de risque, la vérité s’impose. Si vous deviez cacher le véritable état de santé de la personne à être assurée (que cela soit vous ou quelqu’un d’autre), vous mettez en péril tout le processus. L’honnêteté sera votre meilleur choix. Admettons que vous évitiez de révéler quelques problèmes ou certains facteurs sur la déclaration, comme une maladie génétique, une mauvaise date de naissance ou le fait que vous fumez à l’occasion, des recours juridiques vous menacent. Un tribunal pourrait annuler le contrat et votre couverture n’existerait plus.

Toutefois, une fois que le contrat est entériné, si l’état de l’assuré change, vous n’avez plus l’obligation d’informer l’assureur.

 

Pour qu’un contrat d’assurance puisse être annulé, certaines conditions doivent être respectées. Le facteur aggravant mis de l’avant par l’assureur ne change rien au grief dans certains cas :

  • Si la compagnie d’assurances demande la révocation de la conclusion du contrat 3 ans plus tard.
  • Si la compagnie d’assurances demande la révocation de la conclusion du contrat 60 jours après la découverte de l’information réelle.
  • Si le détail contesté ne faisait pas partie de l’entente au moment de sa signature.
  • Si l’assuré a été trompé par l’assureur.

Si l’assureur se rend compte d’un détail qui n’est pas en règle dans votre entente, il peut ajuster la couverture en conséquence. Pour se faire, il établira un rapport entre les paiements effectués jusqu’à cette date et ceux qui auraient dû être payés.

RECEVEZ LA MEILLEURE OFFRE D’ASSURANCE VIE D’UN COURTIER PARTENAIRE

Analyser ses besoins pour bien choisir son assurance vie

Pour découvrir ses besoins réels en assurance vie, nous vous proposons de faire un bilan financier personnel. Si vous allez voir un conseiller financier, il procédera plus ou moins de la même façon. Celui-ci a l’obligation d’étudier soigneusement vos besoins et votre budget. Pour déterminer si vous devez vous assurer un peu ou de manière colossale, il faut tout premièrement calculer vos contraintes financières et vos passifs. Commençons cet exercice maintenant.

 

Étape #1 : Ramassez tous vos documents en lien avec votre recherche

Vous aurez de besoin de :

  • ✓ Vos soldes de carte de crédit
  • ✓ Vos soldes de tous vos comptes bancaires
  • ✓ Vos polices d’assurance (vie, hypothécaire, auto, habitation, etc.)
  • ✓ Vos soldes de REER, CELI, fonds de pension et tout ce que vous avez comme placements.
  • ✓ Vos soldes de vos dettes (prêts étudiants, prêts personnels, etc.)
  • ✓ La valeur de votre bien immobilier
  • ✓ Les valeurs de vos objets d’art
  • ✓ Etc.

 

Étape #2 : Faites la liste de vos dettes (votre passif)

Dans une colonne, inscrivez le détail de vos dettes :

  • ✓ Ce que vous devez sur vos cartes de crédit
  • ✓ Vos emprunts (prêts hypothécaires, personnels, étudiants, auto, etc.)

Faites l’addition de cette colonne. Inscrivez Total passif à côté de ce montant.

 

Étape #3 : Faites la liste de vos avoirs (votre actif)

Dans une colonne, inscrivez le détail de vos avoirs :

  • ✓ La valeur de votre maison
  • ✓ La valeur de vos immeubles ou autres propriétés
  • ✓ Vos placements (REER, CELI, FERR, etc.)
  • ✓ Vos comptes bancaires (s’ils sont dans le positif)
  • ✓ Votre fonds de pension
  • ✓ La valeur de vos véhicules
  • ✓ La valeur de vos objets d’art et de vos bijoux

Faites l’addition de cette colonne. Inscrivez Total actif à côté de ce montant.

 

Étape #4 : Définissez votre fortune

Soustrayez maintenant votre passif de votre actif. Ce nouveau montant se nomme l’avoir net. Si vous avez un avoir net positif, songez à choisir une assurance vie qui vous permet d’investir ou de baisser le montant de la couverture pour payer moins cher de prime. Par contre, si votre avoir net est négatif, une assurance vie qui protège votre famille contre vos dettes serait plus appropriée.

 

Étape #5 : Établissez votre budget quotidien

Maintenant que vous connaissez votre besoin en capital assuré, vous pouvez dresser la liste de vos dépenses et vos revenus chaque mois (ce que plusieurs personnes appellent un budget). Vérifiez bien la différence entre vos paiements obligatoires et votre total en revenus. En laissant une marge de manœuvre pour les ennuis pouvant survenir (comme un bris mécanique sur votre véhicule ou une invalidité temporaire), trouvez quelle fraction de votre budget peut acclimater une prime d’assurance vie.

 

Pourquoi prendre une assurance vie même si on est célibataire ?

Sans vouloir vous démoraliser, abordons le sujet de l’assurance vie pour les personnes qui n’ont ni conjoint (e) ni enfant (s). Au décès d’un (e) célibataire, qui est chargé de s’occuper des frais funéraires ? Qui doit couvrir les dépenses liées au rapport d’impôt final, de régler la note du loyer, de s’occuper des dettes restantes ?

C’est la famille : père, mère, sœur, frère, etc.

Il existe certains produits dédiés aux derniers frais. Ne créez pas un gouffre financier aux membres de votre famille. Préservez votre mémoire en évitant l’ingratitude de léguer une dette sévère aux gens qui vous ont le mieux connu. Les assurances vie suivantes amortissent l’impact financier laissé par notre départ tout en n’affectant pas trop votre liquidité.

 

L’assurance vie des derniers frais

Méconnue, l’assurance vie des derniers frais s’inscrit néanmoins comme une alternative évidente aux autres assurances vie, car elle tamponne les incidences financières nocives d’un décès. L’assurance vie des derniers frais s’explique aisément : elle paie l’enterrement, elle s’occupe de votre dernier rapport d’impôt et s’acquitte du ou des derniers mois de loyer restants. De plus, son coût est minime. Si vous désirez choisir l’assurance vie qui règle la note de votre passage tout en n’impactant pas votre train de vie, optez pour l’assurance vie des derniers frais.

 

L’assurance invalidité

Regardons maintenant du côté de votre bien-être. À supposer qu’une mésaventure vous empêchait de travailler et de gagner votre salaire, que ce soit temporairement ou de façon permanente, que vous arriverait-il ? L’assurance chômage offre une période de rémunération modeste, mais celle-ci a une fin. Dans l’éventualité d’un mauvais tour du destin, qu’est-ce qui vous protègera contre le recul de votre confort ? L’assurance vie garantit votre salaire afin d’assurer un mode de vie inchangé.

Prévoyez les imprévus !

Comment trouver une assurance vie en ligne ?

 

Trouvons une assurance vie en ligne : comment faire ?

Les compagnies d’assurances ont recours à des agents qui viennent vous rencontrer en personne afin de présenter leurs produits d’assurance. Souriants, affables et vendeurs, ces agents vous assistent dans vos choix en vous orientant vers leurs produits. Il est bien difficile de comparer les coûts en vue de faire un achat quand un lien intime se crée. Conjurons les sentiments coupables d’erreurs en comparant les prix des concurrents avec la tête froide. Si nous pouvons le faire avec les électroménagers, les disques compacts ou tout autre achat, comment se fait-il qu’une dépense aussi importante qu’une assurance vie ne puisse se faire autrement ?

Une bonne nouvelle vous attend : de nos jours, même la comparaison entre les assurances se fait à distance par des experts.

En montant un réseau étendu de plus de 100 courtiers en assurances (nos partenaires), Comparer Assurance vie se veut un outil qui aide les consommateurs à trouver un courtier pour faire la comparaison des prix.

Pour commencer le processus, remplissez le formulaire sur cette page en prenant soin de bien compléter tous les champs. Les astérisques vous indiquent l’information obligatoire.

Suite à votre demande (en cliquant sur « Obtenir ma soumission gratuite »), votre demande sera acheminée vers un de nos courtiers-partenaires. Celui-ci déterminera selon vos critères et l’étendue des produits disponibles ce qui comblera le plus vos exigences tout en restant le plus économique possible..

Peu après, elle vous sera dévoilée. Cette combinaison d’efforts, de spécialisation et de compétence ne vous engage en rien. Bénéficiez de notre réseau en place pour comparer les prix et les options offertes dans votre situation !

 

Quelles sont les meilleures compagnies d’assurance vie au Québec ?

Logo comparer assurance vie

Parmi la foule de compagnies d’assurances qui se livrent une bataille continuelle au Québec, certaines tirent leurs épingles du jeu en offrant des produits à meilleur marché ou simplement plus avantageux que les autres. Prenons quelques instants pour nous informer des « leaders » de l’industrie de l’assurance vie au Québec. Cette liste non exhaustive vous éclairera certainement sur les assureurs disponibles et leurs spécialisations. Voici donc les 10 compagnies les plus populaires, triées selon le nombre d’assurés.

Compagnies d’assurances Spécialisations Nombre d’assurés total
Manuvie Assurance vie temporaire, permanente, universelle. 22 000 000 d’assurés.
RBC Assurances Assurance vie temporaire, permanente, universelle. 16 000 000 d’assurés
Great West Assurance vie temporaire, avec participation, universelle. 12 000 000 d’assurés
BMO Assurance Assurance vie temporaire, permanente, trois en un. 12 000 000 d’assurés
Canada-Vie Assurance vie temporaire, universelle. 12 000 000 d’assurés
Desjardins Assurances Assurance vie temporaire, permanente, universelle. 7 000 000 d’assurés
Croix-Bleue Assurance vie temporaire, permanente, Vie Express. 7 000 000 d’assurés.
Industrielle Alliance Assurance vie temporaire, permanente, universelle. 4 000 000 d’assurés
SSQ Assurance Assurance vie temporaire, permanente, universelle. 3 000 000 d’assurés
Financière Foresters Assurance vie temporaire, vie entière. 3 000 000 d’assurés

Vous en voulez plus? Consultez le top 20 des meilleures compagnies d’assurance vie au Québec.

Bien d’autres assureurs offrent de l’assurance vie et certains d’entre eux présentent des produits intéressants, mais pour l’exercice d’aujourd’hui, tenons-nous aux 10 plus grands. Pour en apprendre plus sur chacun de leurs produits, nous vous conseillons de faire une demande par le biais de notre formulaire. L’économie se fait en comparant les offres entre elles. Faites-le aujourd’hui !

 

Qu’arrive-t-il en cas de suicide de la personne assurée avec une assurance vie ?

Cette question, bien que morbide, est de la plus haute importance. Le sujet du suicide de l’assuré doit être traité pour comprendre les subtilités de l’assurance vie. Notons que la compagnie d’assurances peut refuser de verser l’indemnité dans certaines conditions en rapport avec le suicide de l’assuré. Les voici :

  • Si le contrat a été signé depuis moins de vingt-quatre mois (2 ans) ;
  • Si une mention comporte une clause à l’effet du suicide et stipule hors de tout doute que dans cette éventualité, le bénéficiaire ne recevra pas l’indemnité

Ces exclusions doivent être inscrites au contrat. Dans le cas contraire, l’assureur doit verser l’indemnité au bénéficiaire. Attention ! Si l’assureur a prévu cette clause d’exclusion au contrat, il remboursera néanmoins les primes versées jusqu’à présent.

 

Les dessous de l’assurance vie : comment être indemnisé quand l’assuré meurt ?

À la suite du décès de l’assuré (suivant la réception des documents qui justifient cet état), la compagnie d’assurances a l’obligation de verser l’indemnité d’assurance dans les 30 jours. Ces pièces justificatives sont importantes (habituellement, c’est le constat de décès). Certaines polices d’assurance paient la couverture à un certain âge qu’atteint l’assuré. Voici les trois méthodes afin de provoquer le paiement du capital assuré :

  • Envoyer une preuve d’âge de l’assuré.
  • Envoyer une preuve de décès de l’assuré.
  • Envoyer une preuve de droit à la réclamation du bénéficiaire

Dans le doute (si vous ne dénichez pas le contrat), contactez votre assureur pour lui demander quels documents il exige.

 

Qu’advient-il de l’assurance vie si le bénéficiaire tente d’attaquer l’assuré ?

Logo comparer assurance vie

L’appât du gain peut engendrer dans de très rares occasions un désir irréfléchi chez les bénéficiaires, ou encore un différend entre l’assuré et son bénéficiaire suscite des conflits terribles. Advenant le meurtre de l’assuré par son héritier, son droit est révoqué. Le montant ira alors aux autres bénéficiaires qui n’étaient pas impliqués dans ce geste.

Dans la circonstance où le bénéficiaire agresse l’assuré comme objectif de toucher au montant de l’assurance, les compagnies d’assurances peuvent refuser de transmettre le capital assuré. Cette situation se portera en cours afin de se résoudre. Si la preuve d’atteinte à la vie de l’assuré est faite par le titulaire, le contrat s’annule automatiquement.

 

Qu’arrive-t-il si votre état de santé se détériore ? Faut-il le dire à l’assuré ? Perdrez-vous votre assurance vie ?

Bien des gens prennent le temps de contacter leur assureur à toutes les fois qu’ils développent des symptômes d’une maladie grave.

 

Ne le faites pas !

Le questionnaire médical à la conception de votre prime d’assurances évaluait votre état de santé. Peu importe ce qui arrive dans votre vie suivant la signature de votre entente ne changera rien à votre protection (vérifiez les exceptions sur votre contrat). Vos primes n’augmentent pas selon votre santé, sinon quelle serait l’utilité de l’assurance vie ? Si un diagnostic malheureux (comme un cancer) vous est révélé tandis que vous êtes protégé d’une assurance vie temporaire, tentez de convertir votre police en assurance vie permanente. Pourquoi ? Parce qu’au moment du renouvellement, l’assureur vous refusera tout simplement.

 

Advenant la disparition de l’assuré, est-ce que l’assurance sera versée ?

Logo comparer assurance vie

Quelques cas inaccoutumés surviennent quand l’assuré disparaît et nulle trace ne permet de le retrouver. Une fugue, un enlèvement, un écrasement d’avion, de l’amnésie, une randonnée dans un lieu reculé, un naufrage en mer : ces situations sont difficiles à vivre, d’autant plus qu’aucune preuve n’existe du décès de l’assuré. Qu’advient-il du montant d’assurance vie ?

Tout dépend des conditions de la disparition.

  • Si un constat de décès est émis par les autorités, comme dans l’écrasement d’un avion, un juge va déclarer l’assuré décédé. La compagnie d’assurances n’aura d’autre choix que de payer l’indemnité au bénéficiaire désigné à l’entente.
  • Si la disparition n’est jamais résolue et le mystère demeure, une attente de sept longues années est nécessaire avant que le décès ne soit officialisé. Le paiement de la prime doit se faire durant toute cette période sinon le contrat sera révoqué.

 

Comment peut se terminer une assurance vie ?

Une assurance vie temporaire comporte une date de fin. L’assuré a le choix de renouveler son contrat en payant des primes plus élevées. Quelques types d’assurance vie permanente vont stopper à un certain âge (convenu au départ avec l’assureur). Finalement, l’assuré a le pouvoir de mettre fin au contrat à n’importe quel moment s’il arrête le paiement de ses primes.

Une période de 30 jours suivant la date butoir vous permet d’acquitter la prime. Passé ce délai, le contrat est annulé (il est possible de le rétablir dans la plupart des cas si vous contactez votre assureur au plus vite).

Top 20 raisons pourquoi il faut prendre une assurance vie.

 

Palmarès des 20 meilleures raisons de prendre une assurance vie quand on est en santé

Nous voilà donc rendu au moment tant attendu : le top 20 des raisons de souscrire à une assurance vie. Ce produit existe sous tellement de formes et soulève des craintes quant à sa nécessité. Après avoir analysé le domaine de l’assurance de fond en comble, voyons ensemble pourquoi tant de nos concitoyens choisissent de prendre une assurance vie. Nous tentons souvent d’émuler nos voisins qui maîtrisent un sujet. L’inspiration qui définit nos semblables va parfois transmettre une idéologie jusqu’alors dormante.

« La grandeur des actions humaines se mesure à l’inspiration qui les fait naître. »

Louis Pasteur (a permis le développement des vaccins, dont celui contre la rage)

 

Définissons les 20 raisons les plus courantes pour souscrire à une assurance vie.

 

Former et faire fructifier une épargne pour plus tard

Si vous désirez seulement emmagasiner une somme à l’abri du fisc pendant une période de temps, découvrez à quel moment il serait opportun de retirer un ou plusieurs montants.

 

Financer les études de vos enfants

Advenant le cas que vos enfants (si vous en avez) décident de faire des études supérieures, prévoyez de constituer une épargne. Si vous décédez prématurément, débrouillez-vous pour leur léguer le nécessaire afin de payer leur éducation.

 

Préparer votre retraite de la meilleure façon

Déterminez à l’avance une date à laquelle vous voudrez toucher à votre épargne, comme l’anniversaire de vos 65 ans.

 

Protéger ses proches contre les frais funéraires et l’impôt

Réglez la note de vos propres funérailles et protégez votre famille d’une dépense substantielle. Les bouleversements qu’entraîne le départ d’un individu sont assez importants au sein d’une famille pour ne pas devoir ajouter des répercussions désastreuses sur la situation financière de celle-ci.

 

Optimiser le montant de succession

Votre legs maintiendra le niveau de vie de vos proches et favorisera un passage plus facile vers l’harmonie financière. Si vous avez des enfants à charge ou des projets communs avec votre conjoint(e), offrez-leur la protection ou parachevez vos rêves après votre décès.

 

Financer ses projets personnels

En amassant de l’argent dans un compte de placement, vous accumulez en même temps une valeur de rachat à l’abri de l’impôt. Au moment où vous désirez retirer cette somme, n’oubliez pas qu’il y a des modalités et des frais de racheter une partie de votre police. Lisez bien votre contrat.

 

D’assurer une certaine liquidité si on manque de fonds

L’assurance vie universelle vous propose plusieurs solutions afin de vous permettre d’éponger un manque de fonds. Nous ne savons jamais ce que la vie nous réserve. Une réserve d’argent pourra peut-être vous servir un jour.

 

De s’assurer de payer ses primes le moins cher possible

Plus vous attendez et plus les primes augmentent avec le temps. À chaque année que vous âgez, vous accroissez vos pertes futures. Pour comprendre ce principe, voyez notre calcul dans un exemple concret plus haut dans l’article. Commencez votre expérience en assurance vie le plus jeune possible pour bénéficier d’une couverture tout au long de votre existence, mais aussi pour épargner considérablement.

 

Vous désirez faire un gros achat tel une maison, un immeuble ou un chalet

Comme l’achat d’une maison ou d’un chalet représente un lourd fardeau financier, surtout lorsqu’il reste encore bien des années au paiement au prêt hypothécaire, protégez vos proches de vos paiements. Léguez-leur une habitation pour ne pas la perdre à la banque. N’obligez jamais vos héritiers à s’occuper de vos dettes, surtout celle d’une propriété.

 

Une augmentation de salaire augmente nettement votre niveau de vie

Qui dit meilleur salaire, dit niveau de vie supérieur. Protégez vos proches contre la régression de leur niveau de vie en revoyant votre police d’assurance avec votre courtier en assurances. Assurez-vous que votre famille puisse vivre confortablement quand votre salaire disparaîtra.

 

Vous avez peur de perdre votre emploi

Quand un élément important financier dans une famille disparaît, comme le revenu provenant d’un emploi stable, l’incidence peut être catastrophique. Abritez votre famille du danger que représente une perte d’emploi.

 

Vous pensez démarrer un projet d’affaires

Le risque que représente le lancement en affaires peut être lourd au moral d’une famille. Tout projet qui met en péril la sécurité financière de votre foyer devrait être calculé. Garantissez la perte probable de votre entreprise d’une assurance vie temporaire. Tous les partenaires investisseurs doivent penser à assurer la viabilité de la compagnie, mais aussi celles des actionnaires et  la sécurité de leur entourage.

 

Votre conjoint(e) est gravement malade

Quand un membre de la cellule familiale contracte une maladie grave, le poids de la sécurité financière repose sur les autres, dont vous. Prenez le temps de réviser votre situation en assurance vie avec votre courtier en assurances ou votre assureur pour modifier, s’il le faut, certaines clauses.

 

Un membre important de votre famille est en perte d’autonomie

Quelquefois, la vie nous joue de mauvais tours. Votre mère âgée bénéficiait de votre support financier pour subvenir à ses besoins journaliers ? Un de vos enfants ne pourra jamais quitter le nid familial à cause d’un ennui de santé ? Si vous décédez, qui héritera de cette obligation pécuniaire ? Prévoyez cette éventualité sombre.

 

Vous prévoyez faire un long voyage à l’étranger

On ne sait jamais ce qui peut nous attendre. Plutôt que d’ignorer les tracas que provoquerait votre décès accidentel durant votre séjour à l’étranger, révisez votre assurance vie pour protéger vos proches. S’il vous arrive quelque chose, le transport de votre dépouille peut coûter une fortune, sans compter les frais de votre enterrement.

 

Vous désirez faire un don à une bonne œuvre ?

Vous soutenez particulièrement un projet philanthropique ?  Vous désirez contribuer de façon significative au moment de votre départ ? La meilleure façon de le faire est en faisant un don. Léguez une partie ou toute votre assurance à un organisme ou une œuvre de charité.

 

Vous empruntez un montant élevé d’argent

Toute dette doit être remboursée. Laisser en héritage une obligation financière importante s’avère ingrat et même sans-cœur. Protéger votre patrimoine et les risques liés à vos emprunts d’une assurance vie adéquate.

 

Votre couple bas de l’aile ou débute

Avez-vous vérifié qui hériterait de vos biens et de votre argent s’il vous arrive quelque chose ? Dans bien des cas, votre conjoint(e) hérite de tout ce que vous avez, que ce soit positif ou négatif. Révisez le montant de votre assurance vie, changez les bénéficiaires et protégez raisonnablement votre ami(e) de cœur pour l’entretenir s’il vous arrive malheur.

 

Des avantages fiscaux évolutifs

En dissimulant une partie de vos revenus à l’impôt, vous vous assurerez qu’année après année vous accumulerez une somme qui n’existerait pas sinon. Engrangez des fonds qui ne devraient pas exister !

 

Une opportunité qui s’anticipe

Vous vous rendez maintenant compte des nombreux avantages de l’assurance vie et plutôt que de perdre de l’argent en souscrivant dans quelques années à une assurance vie, vous le faites aujourd’hui. Vous vous rendez compte de l’économie considérable que vous ferez en plus de bénéficier d’une nouvelle voie pour épargner et mettre de l’argent à l’abri de l’impôt.

 

Épargnez beaucoup sur votre assurance vie en utilisant cette plateforme web pour trouver un courtier !

Comparer Assurance vie vous a présenté cet article pour vous permettre de faire un choix éclairé sur le sujet de la préparation de votre héritage et surtout sur vos projets futurs. L’assurance vie est un sujet tabou entre amis, surtout quand ils sont jeunes et en santé. La quête de votre sécurité financière ne devrait jamais être reléguée à plus tard. Réalisez vos rêves en commençant au plus vite à contribuer à une assurance vie.

Nous souhaitons tous atteindre certains objectifs dans notre vie. La volonté de faire un pas dans la bonne direction vous récompensera un jour.

Logo comparer assurance vie

Notre plateforme vous porte assistance tout en vous édifiant sur tous les aspects de l’assurance vie : il vous met en contact avec un de nos partenaires (nous en avons plus d’une centaine – des courtiers en assurances) provenant de partout dans la province.  Nous espérons vous rendre un précieux service et vous éviter de nombreuses heures de magasinage auprès de toutes les compagnies d’assurances qui voudront vous rencontrer pour offrir leurs produits.

En remplissant le formulaire sur cette page (cela vous prendra moins de 2 minutes), tout est organisé pour que votre expérience soit la plus agréable et informative. Vos données seront acheminées seulement à un de nos partenaires.

Économisez sur votre assurance vie grâce à l’assistance de notre courtier-partenaire. Bonne chance dans tous vos projets !

COMPAREZ 20+ ASSUREURS D’UN SEUL COUP POUR
VOTRE ASSURANCE VIE

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.

  • Hidden