COMPARATEUR D'ASSURANCE VIE TEMPORAIRE
Comparez + 20 Assureurs en 2 min

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.

L’assurance multivie au premier ou dernier décès : un produit temporaire très populaire !

assurance multivie premier deces
11 septembre 2019
11 septembre 2019,
 0

Dans le milieu de l’assurance vie, l’assurance individuelle est très bien connue et extrêmement populaire. Un titulaire paie une police sur la tête d’un seul assuré et un bénéficiaire reçoit une prestation au décès de l’assuré. Mais saviez-vous qu’il existait un produit d’assurance dite « multivie » qui couvrait plusieurs personnes simultanément ?

Dans cet article, nous vous présentons deux produits dont l’utilité est très intéressante pour les conjoints qui désirent se protéger, tant dans l’éventualité où l’un d’eux décède, ou afin de protéger leurs futurs héritiers à la suite de leurs morts successives.

Les informations que nous vous présentons dans cet article sont à titre informatives seulement et ne devraient jamais être considérées comme des conseils de quelque nature que ce soit. Avant de choisir un produit d’assurance, consultez toujours un conseiller en sécurité financière. Vous pouvez remplir notre formulaire afin que nous vous mettions en contact avec un conseiller partenaire à notre plateforme.

assurance multivie premier deces

 

 

Qu’est-ce qu’une police d’assurance vie temporaire ou permanente dite « MULTIVIE » ?

L’assurance multivie est un produit qui fonctionne comme de l’assurance vie individuelle, à quelques petites différences près.

En fait, l’assurance multivie, aussi appelée la « police-conjointe », est prise par un titulaire (celui qui paie l’assurance) pour un certain montant de capital assuré sur la tête d’au moins 2 personnes (assurés) et où la prestation sera remise à un bénéficiaire au premier ou dernier décès.

Pour rendre ça le plus clair possible, c’est en fait une assurance vie qui couvre la plupart du temps 2 personnes à la fois, et qui sera payable soit au décès du premier conjoint, soit lorsque les deux conjoints seront décédés.

C’est pourquoi on parle d’une assurance multivie « premier décès » ou « dernier décès ». Est-ce que le type d’assurance multivie fait vraiment une grosse différence ? Absolument, et vous allez vite comprendre pourquoi !

L’assurance multivie est extrêmement intéressante pour les conjoints qui désirent se protéger mutuellement et protéger leur succession sans devoir contracter 2 assurances individuelles distinctes.

Nous vous présentons ici-bas chaque produit d’assurance multivie.

 

 

L’assurance MULTIVIE premier décès – Un produit pour protéger le conjoint survivant


L’assurance multivie premier décès consiste en fait à ce que le titulaire de la police souscrive à un capital assuré (exemple : 250 000$) sur la tête de deux assurés ou plus, en vu que ce capital soit versé au bénéficiaire au décès du premier conjoint.

Avec ce produit, le bénéficiaire de la police est bien souvent le conjoint survivant. Par exemple, si Gaston et Agathe sont les assurés, ils se désigneront chacun le bénéficiaire de l’autre en cas de premier décès, ce qui fait en sorte que si l’un meurt, l’autre récolte la prestation d’assurance vie.

Mais quand est-ce avantageux d’utiliser un tel produit ? En fait, il y a de nombreuses situations qui peuvent rendre ce produit intéressant, mais on peut penser entre autres aux dettes conjointes, comme une hypothèque par exemple.

Si deux conjoints ont une hypothèque et que l’un d’entre eux meurt, le conjoint survivant aura certainement de la difficulté à payer seul le paiement mensuel. Il pourrait alors être contraint à vendre la maison pour rembourser la dette. Avec l’assurance multivie premier décès, si l’un des conjoints meurt, l’autre recevra un montant de prestation qui lui permettra de payer la dette.

Ainsi, ce produit d’assurance vise à protéger bien souvent le conjoint survivant. Prenons un exemple d’assurance concret avec des chiffres pour illustrer le fonctionnement du produit.

 

Exemple de police d’assurance premier décès – Mise en situation

Roger et Marthe sont conjoints et viennent d’acheter une maison. Ils ont dû contracter une hypothèque de 275 000$ auprès de la banque. Craignant qu’en cas de décès de l’un d’eux, l’autre ne soit pas capable de payer les versements mensuels, le couple consulte un conseiller en sécurité financière. Ce dernier leur propose alors de prendre une assurance multivie premier décès de 275 000$ de la même durée que leur prêt hypothécaire. Ainsi, jusqu’à ce que leur prêt soit remboursé, si l’un des conjoints meurt, l’autre recevra un montant de 275 000$ qui lui permettra de payer l’hypothèque, et possiblement d’autres dépenses.

assurance multivie premier deces quebec

 

 

L’assurance MULTIVIE dernier décès – Un produit pour protéger vos héritiers


L’assurance multivie au dernier décès pour sa part fonctionne comme le premier type, excepté que la prestation est versée au dernier décès du groupe assuré.

Ainsi, si deux conjoints ont une assurance multivie dernier décès et que l’un d’eux meurt, l’autre ne recevra rien. C’est seulement lorsque le deuxième conjoint décédera que la prestation sera versée au bénéficiaire.

Comme vous le comprenez, le bénéficiaire d’une assurance multivie dernier décès ne peut donc pas être l’un des conjoints, puisque la prestation est versable uniquement à la mort de ceux-ci.

Ce produit d’assurance est destiné à protéger les héritiers d’un couple, soit leurs enfants, petits-enfants ou autres héritiers.

Que veut-on dire par protégé ?

Il est important de comprendre qu’à la mort d’une personne, celle-ci est réputée avoir vendu tous ses biens le jour avant sa mort. Cela veut dire que même si ses biens sont donnés et transférés à ses héritiers, il se peut qu’il y ait une charge fiscale associée, soit des impôts à payer.

Pour les gens qui possèdent des biens immobiliers (maison, chalet, terrains, condos, etc.) qu’ils veulent léguer à des héritiers après leur mort, il se peut donc que la facture d’impôt soit très importante, et que les héritiers n’aient pas les moyens de payer et soient forcés à vendre les biens que vous leur léguez.

Cependant, entre conjoints, le roulement fiscal permet de ne pas payer d’impôt immédiatement, donc c’est pourquoi il n’est pas nécessaire de prévoir l’assurance vie au premier décès, mais bel et bien lorsque les deux conjoints sont décédés et que la facture d’impôt revient aux héritiers.

Pour éviter cela, on veut donc bien souvent souscrire une assurance vie d’un montant égal ou supérieur aux impôts à payer sur vos biens légués à vos héritiers. Prenons un exemple pour imager le tout !

 

Exemple de police d’assurance dernier décès – Mise en situation

Imaginons que Claude et Solange possèdent un splendide chalet qu’ils ont acheté en 1992 dans Charlevoix. Depuis qu’ils l’ont acheté, le chalet a triplé de valeur, de sorte qu’il y a maintenant une charge fiscale (impôt à payer sur le gain en capital lors de la vente présumée) de 55 000$.

Si Claude et Solange ne planifiaient pas d’assurance vie, une fois les deux décédés, leurs héritiers devraient alors payer la facture de 55 000$ s’ils veulent avoir droit à la succession. Autrement, s’ils n’ont pas les moyens ou ne veulent pas payer la facture, ils devraient vendre le chalet.

Avec une assurance vie multivie au dernier décès, cela règle le problème.

Claude et Solange ont consulté un conseiller en sécurité financière, et celui-ci leur a suggéré de prendre une assurance vie multivie au dernier décès d’un capital assuré de 60 000$, soit un montant permettant de couvrir la facture d’impôt du chalet lors de la succession.

Lors du décès d’un premier conjoint, il n’y aura aucune charge fiscale en raison du principe de roulement au conjoint, et aucune prestation ne sera versée. Cependant, au décès du deuxième conjoint, le chalet sera légué aux héritiers, une facture d’impôt de 55 000$ leur sera envoyée et ces derniers recevront la prestation d’assurance multivie de 60 000$, qui leur permettra de payer la facture.

Grâce à la prévoyance de Claude et Solange, leurs enfants et héritiers n’ont pas eu à payer l’impôt latent sur le chalet ni à le vendre.

assurance multivie dernier deces

 

 

Besoin de conseils en matière d’assurance vie ou invalidité ? Remplissez notre formulaire pour parler à un conseiller partenaire !


Comme vous pouvez le voir, l’assurance multivie au premier ou dernier décès peut être très avantageuse, soit pour protéger le conjoint survivant ou encore pour protéger ses héritiers. Un produit conjoint permet notamment de payer bien souvent une prime moins élevée que si les deux conjoints avaient chacun pris une assurance individuelle.

Est-ce que c’est un produit qui vous intéresse ? Si oui, et que vous aimeriez en savoir davantage, vous pouvez remplir notre formulaire afin que nous vous mettions en contact avec un conseiller en sécurité financière partenaire à notre plateforme !

Nous vous rappelons qu’avant de faire un choisir de produit d’assurance, vous devriez toujours rencontrer en personne un conseiller afin que ce dernier puisse établir vos besoins et votre profil complet.

Si vous avez besoin de conseils en matière d’assurance vie, invalidité, de placements ou encore si vous êtes prêt à magasiner l’un de ces produits, remplissez simplement notre formulaire pour trouver un conseiller en sécurité financière partenaire !

assurance vie conseils financiers

 

Facebooktwitterpinterest

COMPARATEUR D'ASSURANCE VIE TEMPORAIRE
Comparez + 20 Assureurs en 2 min

Un courtier compare et trouve pour vous
la meilleure assurance vie au plus bas prix.